Haute-Vienne : repas au chaud pour les ouvriers du bâtiment

Depuis lundi 25 janvier 2021, les restaurateurs de la Haute-Vienne peuvent servir des repas le midi aux salariés du bâtiment. Une initiative solidaire qui vient en aide à ces travailleurs qui doivent depuis la crise sanitaire manger dans le froid.

Repas chaud pour les ouvriers du BTP
Repas chaud pour les ouvriers du BTP © Angélique Martinez

Dans le respect des consignes sanitaires, à deux mètres de distance entre chaque groupe et sans dépasser 4 personnes à table, depuis ce lundi 25 janvier 2021, les restaurateurs volontaires peuvent accueillir de nouveau, certains clients.

Leurs salles sont ouvertes uniquement le midi et sont réservées aux travailleurs du BTP. Un soulagement pour certains ouvriers qui passent des journées entières dans le froid et l’humidité.

C'est plus confortable de manger au chaud, on retrouve un moment de détente, c’est mieux que dans les cabanes.

En Haute-Vienne, une vingtaine de restaurateurs se portent volontaires, à l’heure du déjeuner pour proposer un endroit et un repas chaud aux ouvriers.

Une initiative rendue possible grâce à la préfecture du département qui vient de l’autoriser, trois semaines après celle de la Creuse.

Mais, c’est bien en guise de solidarité que ces restaurateurs se portent volontaires, explique Benoît Bessaguet, restaurateur à Saint-Maurice-les-Brousses.

C’est l’opportunité de leur offrir quelque-chose mais il ne faut pas oublier qu’on a une surface de 300 m2 au sol, il faut tout chauffer et on accueille 6 clients donc on ne va parler de rentabilité.

Une inquiétude persiste : pouvoir continuer à toucher le fonds de solidarité

A l’esprit de plusieurs restaurateurs réticents à ouvrir : la peur de perdre le fonds de solidarité.

Car, tout restaurant volontaire pour accueillir les ouvriers du BTP risque de perdre les aides de l'Etat s’il dépasse 50% du chiffre d'affaire de l'année précédente.

En Corrèze, 25 restaurateurs sont candidats pour cette opération. La préfecture, a pour l’heure, accepté deux demandes en milieu rural, l’une à Thalamy, l’autre à Saint-Merd-les-Oussines.  

Pour toute demande d'autorisation d'ouverture, les restaurateurs doivent remplir un formulaire précis qui se trouve sur les sites des CCI : RESTAURANTS : DEROGATION POUR OUVRIR AUX SALARIES DU BTP OU TRAVAILLANT EN EXTERIEUR.

 

Haute-Vienne : repas au chaud pour certains travailleurs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine culture gastronomie covid-19 santé société