Cet article date de plus de 6 ans

Les vols d'abeilles se multiplient dans le Limousin

Les vols de ruches d'abeille connaissent une recrudescence dans le Limousin à l'arrivée du printemps. Un type de méfait méconnu mais récurrent dont les apiculteurs cherchent à se prémunir... 
C'était il y a une semaine : plusieurs personnes s'introduisent dans le rucher éducatif de Javerdat (Haute-Vienne) et volent l'une des deux ruches pédagogiques. Un cas isolé ? Non. Dans la nuit de mardi à mercredi dernier, 5 ruches sont subtilisées dans la commune de Saint-Junien.

Le printemps voit une recrudescence des vols de ruchers, conséquence du prix élevé des essaims d'abeilles et de la volonté d'apiculteurs malhonnêtes soucieux de compenser les pertes subit pendant l'hiver. Des plaintes ont été déposées auprès des gendarmes par les victimes. Le préjudice financier est important. Un essaim d'abeille coûte 120 euros. De même pour une ruche en bon état. 

Mesures de sécurité

Pour contrecarrer les voleurs les apiculteurs font appel à la technologie. Au rucher école de Couzeix (Haute-Vienne) chaque ruche est équipée d'une puce électronique. Camouflées dans la cire, elles permettent la géolocalisation des abeilles. Cependant, à 200 euros la puce électronique cette solution a un coût certain. Mais elle pourrait, à terme, enrayer ce type de vols...

VIDEO - Les vols d'abeilles se multiplient dans le Limousin

durée de la vidéo: 01 min 48
Les vols d'abeilles se multiplient dans le Limousin

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie