A Veyrac, les lumières de la ville s’éteignent à 22h30

Depuis lundi 1er mars, la commune de Veyrac (Haute-Vienne) éteint l’éclairage public dès 22h30. Une décision prise pour réduire la pollution lumineuse et faire baisser la facture énergétique.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © PHOTOPQR/L'ALSACE

Pour "réduire la pollution lumineuse", dans la plupart des villages de Veyrac, les lumières s’éteignent à partir de 22h30 depuis lundi 1er mars. C’est une heure et demie plus tôt qu’avant. En février, les habitants ont été informés de cette nouvelle décision de la mairie. Une "newsletter" leur a été distribuée à ce sujet, informe la commune.

 "Cette décision a été guidée par la volonté de la municipalité de participer activement à la réduction d’une érosion inédite et effrayante de la biodiversité", annonce la mairie. L'autre avantage est la réduction de la facture de l’éclairage public. "Le coût des réglages sera amorti dans l’année", souligne la ville. Elle a même détaillé sa décision sur sa page Facebook.

Veyrac bientôt étoilée ?

La ville explique ce choix par le fait qu’elle est intégrée à la "trame nocturne". Cette trame mise en place par Limoges-Métropole vise à lutter contre la pollution lumineuse, pour préserver la biodiversité, et favoriser les économies d’énergie liées à l’éclairage public. "L’objectif est de mettre en place un couloir écologique pour limiter la dégradation et la fragmentation des habitats de nos espèces nocturnes. Ce corridor doit être dénué de lumière artificielle afin de permettre à ces espèces fragilisées de se développer en toute sérénité", détaille la mairie de Veyrac.

Avec un éclairage clos à partir de 22h30, la ville espère appuyer sa candidature au label "Villes et Villages étoilés". Le label organisé par l’Association National pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne (ANPCEN) valorise les actions menées pour assurer une meilleure qualité de la nuit et de l’environnement nocturne, "en prenant compte les enjeux de biodiversité et paysages nocturnes, de confort et de sécurité, de sommeil et santé des habitants", écrit l’association sur son site internet. "Cette distinction viendrait récompenser les efforts entrepris. Nous attendons tous avec impatience nos fameuses étoiles", déclare la municipalité. En tout cas cette intitative est saluée par l’ANPCEN qui a tweeté sur son compte officiel à propos de l’initiative de Veyrac.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie