Annulation des épreuves du bac du mois de mars : les réactions

2021 devait être le tout premier millésime du baccalauréat réformé. Avec notamment une série d'épreuves passées dès le mois de mars. Mais en rasion de la crise sanitaire le gouvernement a annoncé le jeudi 22 janvier que ces dernières étaient fianlement annulées.

© Jean-Marie Arnal - France Télévision

Ils vont avoir un peu plus de temps pour révisier, les élèves de terminale auraient dû être les premiers à tester ce baccalauréat nouvelle formule, le bac réformé. Celui ci prévoyait notamment des épreuves écrites dès le mois de mars, celles concernant les spécialités. Et finalement avec un premier trimestre très cahotique cela semble logique au delà même des mesures sanitaires.

"ça me soulage." Confie Marry-Anna élève de terminale.

"Dans mes matières de spécialités, on est à un peu plus de la moitié du programme, et ça aurait été très compliqué de finir avant mars." Explique Margot élève au lycée Paul-Eluard de Saint-Junien (87).

D'autres pistes avaient été évoquées, comme le report des épreuves au mois de juin. Mais pour Fabrice Laurencier, proviseur du lycée Paul-Eluard de Saint-Junien (87), le recours au contrôle continu est un bon compromis : "Les reporter allait poser un problème d'embouteillage, en juin on a déjà d'autres épreuves comme le grand oral, et finalement cela posait un problème d'organisation. Donc finalement le bon équilibre c'est je pense ce qui a été décidé [le contrôle continu], parce que cela donne une perspective claire et nette pour tout le monde."

annulation des épreuves du bac, les réactions en Haute-Vienne

Seul problème, le respect de l'équité. Comment éviter que les différences d'exigences entre établissement ne se retrouvent dans la notation finale ? Pour y faire face, l'éducation nationale va mettre en place un système d'harmonisation comme l'explique David Roo, inspecteur régional d'académie : "On va vérifier la nature des évaluations qui ont pu être données, le nombre d'évaluations, et le niveau de résultats en s'appuyant sur un certain nombre d'élément antérieurs lors des sessions du baccalauréat."

Le bac n'est donc pas encore en poche pour ces élèves de terminale. Restent encore l'épreuve de philosophie et le grand oral au mois de juin. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société