Confinement. Mobilisation des commerçants et des restaurateurs : 300 personnes rassemblées à Limoges

Entre 200 et 300 commerçants, restaurateurs, patrons de discothèques et leurs salariés, se sont rassemblés ce 24 novembe 2020 à Limoges avant les annonces ce soir, du chef de l'État. Réouvertures, calendrier... Leur survie étaient au centre des discussions. 
Commerçants et restaurateurs réunis à Limoges le 24 novembre 2020 pour exprimer leurs inquiétudes face à la crise sanitaire.
Commerçants et restaurateurs réunis à Limoges le 24 novembre 2020 pour exprimer leurs inquiétudes face à la crise sanitaire. © Jean-Martial Jonquard - France Télévisions
La date était dans tous les agendas. Ce mardi 24 novembre, les commerçants et restaurateurs de Limoges avaient rendez-vous pour un rassemblement devant la Chambre de commerce et d'industrie pour faire part de leurs vives inquiétudes quant à leur avenir. 

"Qu'on nous empêche de travailler pour des raisons sanitaires, c'est normal. Mais qu'on nous donne alors les moyens de survivre" clame ce restaurateur. "Nos salariés ont le chômage partiel. Nous, patrons, on nous donne juste l'autorisation de nous endetter" renchérit un autre. L'initiative de ce rassemblement revient à la CPME de Haute-Vienne, sa présidente, Laurence Beaubelique, réclame de vraies mesures :Ils sont peu à espérer une vraie embellie ce mardi soir, à l'issue de la prise de parole du président de la République. S'il est probable que les commerces rouvriront prochainement, les restaurants, bars et discothèque devraient garder portes clauses encore au moins jusqu'à la fin de l'année. Pour ce patron d'une boîte de nuit, la situation devient critique : "Nous sommes fermé depuis le début du premier confinement. On se demande dans quel état on va sortir de cette crise, de quoi sera fait demain. On nous dit d'être patients, optimistes, mais on ne peut l'être que si on peut se projeter. Là, nous n'avons aucune perspective d'avenir."
 

Ce que réclament avant tous ces professionnels ? Un calendrier pour pouvoir s'organiser, imaginer (un peu) l'avenir, une potentiel reprise d'activité, quand et comment... Autant de questions sur lesquelles Emmanuel Macron est très attendu. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société coronavirus/covid-19 crise économique économie