Documentaire : la voix pour trouver sa voie à l'opéra de Limoges

Publié le Mis à jour le

Vouloir redonner une chance et du sens à son parcours en participant à des ateliers à l’Opéra ? C’est le pari fait par les bénéficiaires du dispositif « 1 chant, 1 chance » mis en place par l'opéra de Limoges. Un documentaire, Des voix pour demain, retrace la vie de ce projet unique.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Le projet Un chant, une chance

Après l'opération Opérakids, l'opéra de Limoges a lancé en 2020 le programme Un chant, une chance. 

L'objectif est d'expérimenter de nouvelles pratiques et de nouveaux outils d'accompagnement pour un retour à l'emploi en redonnant confiance et en encourageant les projets professionnels par le travail vocal.

Pendant une année, des personnes éloignées de l’emploi, peu ou pas qualifiés et résidant dans Limoges et dans l’agglomération ont pu bénéficier d'un suivi attentionné. 

Le travail, le respect des échéances, l'exigence de résultat, la restitution au public sont des valeurs essentielles pour l'opéra de Limoges. C'est cela qui a permis d'aider des personnes qui avaient besoin d'une (seconde) chance en reprenant confiance en elles. Tous ont eu le souhait, à travers cette expérience inédite, d’affronter avec une plus grande énergie le quotidien, les entretiens d’embauche et un futur travail.

Lorsqu’on est chômeur de longue durée ou handicapé, se rendre à l’Opéra pour retrouver du travail peut paraître étrange. Pourtant une vingtaine de participants, âgés de 25 à 60 ans ont franchi le pas. 

Par des ateliers faisant appel à la psychophonie, Eve Christophe, responsable pédagogique du projet, a conduit Hadj, Fanny, Alain, ou Mohamed à se sentir mieux dans leur vie. Cet apprentissage passe par la relaxation, la décontraction et des vocalises qui permettent à Eve Christophe, selon la manière dont elles sont exécutées, de repérer où peuvent se trouver des nœuds physiques ou psychiques à dénouer...

Cela passe par une période d'observation attentive et personnalisée : 

Comment entrent-ils dans la salle, posent-ils leurs affaires, vont-ils vers les autres ou pas ? Toute information importe dans un collectif. Cela m’oriente sur comment je vais procéder avec chacun. Nous commençons par nous saluer et très vite je mets en place un exercice, histoire de mettre le corps en éveil.

Eve Christophe

Découvrez ci-dessous un extrait du petit prince de Saint-Exupéry dit par Victoire, l'une des bénéficiaires : 

En novembre 2019, Eve Christophe avait confié au Populaire du Centre les mots suivants concernant l'utilisation de la voix : 

C’est la cristallisation de tout ce que nous sommes, un miroir. Travailler la voix, c’est avant tout une expérience d’harmonisation corporelle, émotionnelle et mentale. C’est un travail d’introspection corporelle permettant de découvrir son propre fonctionnement, de façon individuelle mais au sein d’un collectif.

Eve Christophe

Le Populaire du Centre - novembre 2019

Ils ont partagé des ateliers avec des représentants d’entreprise et de Pôle emploi… une manière d’abaisser les barrières et de faciliter le retour à l’emploi dans un contexte sanitaire et économique qui ne simplifiait rien à cause de la pandémie liée au covid. 

Lors de la projection du film en avant-première à l'opéra de Limoges, certains bénéficiaires du dispositif sont montés sur scène pour montrer leur travail, donnant lieu à des moments très émouvants comme avec Dominique : 

Pour mieux comprendre le travail entre Eve Christophe et les bénéficiaires, il faut comme l'a fait Rémy Batteault, le réalisateur Des voix pour demain, regarder avec attention la bienveillance et l'écoute mises en place pour faire avancer le projet. 

durée de la vidéo : 01min 33
Des voix pour demain ©La chambre aux fresques

Pour Rémy Batteault, qui connait bien l'Opéra de Limoges pour avoir déjà travaillé à la réalisation de documentaires en lien avec les projets de cette maison (De cendre et d'or, Opérakids...), Eve Christophe est  surprenante par sa volonté de fédérer et d'inventer accompagnée par Alain Mercier, directeur de l'opéra ; son attachement pour elle n'a cessé de grandir. 

Ensemble ils ont mis au point Un chant, une chance. J’aime par-dessus tout lorsqu’un film provoque une réflexion, voire donne envie d’agir. Je suis persuadé que cette aventure qui part d’une institution, l’Opéra et son image élitiste largement partagée ne pourra qu’inciter d’autres structures à agir dans la même direction.

Rémy Batteault, réalisateur

 

Ci-dessous découvrez la prestation de Véronika 

Des voix pour demain 

Pendant plusieurs mois, Rémy Batteault a suivi l'évolution du projet, l'a accompagné. Sa caméra s'est faite discrète. Sa bienveillance a permis à chacune et à chacun de trouver sa place et d'être capable de s'exprimer. Le résultat est saisissant. Le réalisateur a réussi un film juste et émouvant. 

Après le tournage, il y a eu le montage. Cela m'a permis de rester un peu encore avec chacun d'eux. Mais aujourd'hui encore, je n'ai pas envie de les quitter. L'expérience a été très forte.

Rémy Batteault - réalisateur

Pour Alain Mercier, le directeur général de l'Opéra de Limoges, il y a dans la maison qu'il dirige un concentré de savoir-faire, de talents et de passion. Ouvrir les portes de cette institution à un public non averti fait dorénavant partie de l'ADN de ce lieu. 

Chronologiquement il y a eu la mise en place du projet et le choix des bénéficiaires puis la tenue des ateliers et l'adaptation nécessaire du projet par rapport aux idées du début, conséquence de la covid.  Puis est venu ce soir d'octobre 2021 où les 15 bénéficiaires sont montés sur la scène de l'opéra pour dire des textes en écho avec leur vécu. Ecrire un documentaire sur ce projet était ambitieux, le réaliser était un challenge. 

Un documentaire sur la voix oblige à un travail technique sur le son particulièrement abouti : 

Le son de ce documentaire est très soigné puisque la voix est belle et bien au centre du travail proposé par Eve. Saisir une respiration, une émission sonore fragile, une résonance... Tout un travail en finesse. L’écouter avec attention est pour le téléspectateur un révélateur sur la personnalité des participants à Un chant, une chance. Caractéristique fondamentale de notre être, la voix constitue un terrain très propice à la conscience de soi et de confiance en soi. Elle touche au plus profond de notre intime.

Rémy Batteault, réalisateur

Le résultat montre une aventure humaine forte, nécessaire, de celles qui rendent plus forte notre société et la font grandir de la plus belle des manières. 

Des voix pour demain 

Réalisation : Rémy Batteault 

Production : La chambre aux fresques - France 3 Nouvelle-Aquitaine

Avec le soutien du CNC 

Durée : 52 minutes 

Diffusion : Jeudi 21 avril à 23.00 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine 

et

En replay 30 jours après la diffusion sur france.tv