Espoirs de ventes à Noël pour les porcelainiers de Limoges

A l'approche des fêtes de fin d'année, les fabricants de porcelaine de Haute-Vienne veulent séduire les consommateurs avec la vaisselle et la décoration. Ils attendent aussi avec impatience la réouverture des hôtels et restaurants, d'importants clients.

De la porcelaine de Limoges pour les fêtes notamment dans des magasins d'usine.
De la porcelaine de Limoges pour les fêtes notamment dans des magasins d'usine. © N.Vaille/FTV

A l'approche de Noël, les clients sont plus nombreux dans cette ancienne maison de la porcelaine à Aixe-sur-Vienne. Des habitués surtout qui sont solidaires avec l'artisanat de proximité.

Faut mieux acheter local ! C’est durable et cela fait vivre les emplois de la région.

De l'autre côté de la Vienne, plus à l'est, les Porcelaines Coquet misent sur leur magasin d'usine pour faire revenir le chaland. Sur les étagères ont pris place des services à café, des assiettes plates, intermédiaires, à dessert, de toutes les couleurs : bleu, violet, gris, cuivré et même platine.

Espoirs de ventes pendant les fêtes pour les porcelainiers de Limoges

Ventes en berne

Mais, les clients sont assez rares ce samedi matin, tout comme les commandes en cette fin d'année d'hôtels et restaurants, "principaux marchés" selon Léo Cochain, responsable de la production.

Nos clients des hôtels et restaurants attendent pour investir. Forcément, c'est difficile car ils sont fermés.

Léo Cochain, responsable de la production.

Même constat à Aixe où la crise sanitaire a fait des dégâts. "On a 25 % de pertes sur la vente d'articles pour l'hôtellerie-restauration" indique Aurélie Boissou. Les porcelainiers haut-viennois veulent mettre les petits plats dans les grands malgré tout avec des ouvertures 7 jours sur 7 avant ces fêtes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
porcelaine de limoges patrimoine