• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L’Europe en Limousin : au chevet des zones rurales et des demandeurs d’emploi

© Pascal Coussy
© Pascal Coussy

On le sait peu mais en Limousin les fonds européens financent l'essentiel de la formation des demandeurs d'emploi et de nombreux équipements publics culturels ou associatifs dans les communes des zones rurales de la région.

Par Pascal Coussy

Cela s’est fait progressivement. Aujourd’hui en France ce n’est plus l’Etat mais les régions et l’Europe via le Fonds Social Européen (FSE) qui financent la formation, la reconversion et la réinsertion des demandeurs d’emploi.

En Limousin, entre 2014 et 2020, l’Union Européenne aura financé les programmes de formation des chômeurs à hauteur de 19 millions d’€ via le Fonds Social Européen.

Au Centre de Formation et d’Insertion aux Métiers des Travaux Publics du Palais, dans la banlieue de Limoges, 144 stagiaires sans emploi ont été formés l’an dernier avec un budget de 126 000 € du FSE.
Avec la Région, l’Europe a payé le coût pédagogique mais aussi la rémunération des stagiaires pendant la durée de leur formation.
Dans ce secteur des travaux publics, 93% des stagiaires retrouvent un emploi à l’issue de leur formation.
 

Faute d'harmonisation sociale un Fonds Social Européen 


Dans les régions rurales comme le Limousin un autre fonds européen joue un rôle important : le Fonds Européen Agricole de Développement Rural (FEADER).

Entre 2014 et 2020, le FEADER représente 619 millions d’€ destinés aux zones rurales du Limousin.

La partie la plus importante est versée aux agriculteurs en complément des aides directes de la PAC.
 
Mais une autre partie est affectée à des actions de développement rural pour permettre aux communes ou aux associations de mener à bien des projets de modernisation, d’animation ou de préservation des zones rurales et de leurs habitants, qu’ils soient agriculteurs ou non.

Des maisons de santé, des écoles, des maisons de service public, des festivals, des halte garderie, des manifestations culturelles, des commerces multi-services, des réhabilitations du patrimoine, des tiers-lieux, des médiathèques sont  frequemment et massivement aidés par les fonds européens en Limousin.

Dans l’école de Saint-Paul, en Haute-Vienne, c'est grâce au Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) que la commune a pu construire il y deux ans un nouveau réfectoire, une salle d’activités, une garderie et aussi une chaufferie bois qui lui permet désormais d’économiser 10 000€ de chauffage par an. Montant de l’aide européenne : 56 000€.
 

Des délais de paiement à rallonge


Mais rien n’a été simple : après avoir payé les entreprises, la mairie de Saint-Paul a dû attendre de longs mois pour encaisser les subventions européennes. Pour boucler le budget de sa commune la maire a même dû l’endetter avec des prêts relais.

Désormais ce sont les régions qui sont chargées de la gestion des fonds européens comme le FEDER et le FEADER.

En Limousin la réforme territoriale a fortement ralentis et compliqués les paiements des sommes promises par l’Europe. Une partie de ces fonds n’ont toujours pas été affectés ou consommés. Pas vraiment « la faute à Bruxelles ».
 
Dossier Europe en Limousin : la formation et l’aide aux communes rurales
En Limousin le FSE (Fonds Social Européen) finance l'essentiel de la formation des demandeurs d'emploi et le FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) beaucoup d'équipements dans les communes rurales de la région. Intervenants : Aboubacar MMADI : demandeur d’emploi en formation de canalisateur ; Toufik AZOUZ : demandeur d’emploi en formation de conducteur d’engins de travaux publics ; Jérémie CAZENAVE : directeur du CIFMTP du Palais (87) ; Paul BARGET : adjoint à l'urbanisme commune de Saint-Paul (87) ; Josiane ROUCHUT : maire de Saint-Paul (87) - France 3 Limousin - Pascal Coussy, Nassuf Djailani, Sébastien Bugeaud

La liste complète des bénéficiaires du Fonds Social Européen en Limousin est consultable sur internet

La liste complète des bénéficiaires du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) en Limousin n'est pas consultable pour l'instant sur internet

A lire aussi

Sur le même sujet

des rivières à sec dans la Vienne

Les + Lus