Grandes vacances J-1 : colonies de vacances et centres aérés se préparent

Très inquiets durant le confinement, les professionnels de l'accueil d'enfants respirent enfin, à deux jours du début des congés d'été tout est prêt pour recevoir les petits vacanciers.

© Robin Spiquel
Lorsqu'en mai dernier nous interrogions les responsables de fermes pédagogiques ils faisaient grise mine, obligés d'annuler toutes les visites de classes programmées au printemps, un énorme manque à gagner.

Aujourd'hui, temps des vacances, le soleil semble briller à nouveau sur l'activité. Même si le protocole sanitaire est arrivé tardivement, le 5 juin, les structures accueillant des enfants en hébergement de vacances sont enfin autorisées à rouvrir leurs portes. Avec bien entendu toutes les précautions sanitaires nécessaires.

Même si les aides de l'Etat ont permis à sa structure de se maintenir, Cécile Brunet à Saint-Hilaire-Bonneval (Haute-Vienne) a bien failli baisser les bras devant les charges et les contraintes.

Mais même après 10 ans d'activité Cécile Brunet ne peut pas s'offrir le luxe de manquer un été. Et finalement, aujourd'hui ça y est tout le monde attend avec impatience l'arrivée des 14 enfants du 1er séjour. 

L'important est de leur permettre de profiter des animaux de la ferme en toute sécurité. Chaque instant de la journée doit être sécurisé, notamment au moment des repas. 
 
Les plans de tables sont étudiés au centimètre près afin d'assurer les distances de sécurité.
Les plans de tables sont étudiés au centimètre près afin d'assurer les distances de sécurité. © Robin Spiquel

Cécile Brunet étudie ses plans de tables : "ma table fait 1 mètre de large je peux donc mettre des enfants face à face. Sur cette autre table, il va falloir que je les installe en V pour assurer les distances de sécurité".
 
Colonie de vacances à la ferme


Chaque enfant appartiendra à un groupe. Impossible de se mélanger à table ou dans les salles de bain. Il ne faudra pas déroger à cette règle, même en cas de tension. Idem pour dormir dans les tipis bientôt installés ici. Ce sont les mêmes que l'an dernier mais il a fallu ajouter 2 tentes supplémentaires. Au lieu d'être à 6, les enfants dormiront 3 par 3.
 

C'est plus de travail d'anticipation, de préparation, et de nettoyage entre chaque groupe également.

Cécile Brunet, directrice d'un centre de vacances.

Les activités de soins aux animaux seront bien entendu possible, mais avec les précautions sanitaires. Masques et distanciation.
Les activités de soins aux animaux seront bien entendu possible, mais avec les précautions sanitaires. Masques et distanciation. © Robin Spiquel


Côté activités, l'un des temps forts, c'est le soin et le nourrissage des animaux. Impossible d'en priver les enfants, ils viennent pour cela. Les animateurs et les adolescents devront porter un masque. Ils devront également surveiller à chaque instant que les petits vacanciers respectent bien les consignes sanitaires.

D'ici la fin août, 84 enfants seront accueillis à la ferme de Cécile.

 
Les centres aérés de la ville de Limoges, sont eux aussi prêts pour accueillir les enfants de 3 à 17 ans
  • À partir du 6 juillet et jusqu'au 28 août, la ville de Limoges accueille les enfants de 3 à 12 ans dans ses centres aérés de Léon-Blum, Jean-Montalat et Landouge.
  • Les 12-17 ans seront accueillis au club ados de Beaublanc.
  • Les inscriptions sont ouvertes depuis le 17 juin.
  • Le nombre de places a dû être adapté afin de garantir les mesures sanitaires.
  • Les inscriptions se font en ligne limoges.fr ou par téléphone au 05 55 45 63 92.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter