Grève nationale ce jeudi 29 septembre : à quoi s'attendre en Limousin

Publié le Mis à jour le

L'enseignement et les transports devraient être les plus touchés, avec 40% du trafic assuré en Nouvelle-Aquitaine, et des manifestations annoncées à Brive, Ussel, Guéret, Limoges.

En ces temps d'inflation galopante, les salaires, pensions et minima sociaux sont au cœur des revendications de la journée de grève annoncée au niveau national pour ce jeudi 29 septembre. 

Un grève à l'appel de la FSU, Solidaires, et de la CGT. Pour Arnaud Raffier, secrétaire général de la confédération en Haute-Vienne, "les citoyens ne peuvent plus vivre dignement, y compris se soigner." Il vise les grands groupes essentiellement : "on ne peut pas toujours demander à ceux qui travaillent de faire l'effort collectif", ni aux petites entreprises précise-t-il : "les allègements sont les mêmes et elles n'ont pas les mêmes moyens. Le gouvernement doit aussi demander aux milliardaires, à ceux qui prennent 230 milliards de dividendes par an, qu'ils reversent un peu ce que l'Etat leur a donné".    

Des hausses de salaires, le gouvernement en annonce pourtant de majeures pour les enseignants : près d'un milliard d'euros, jusqu'à 25% de hausse pour ceux qui accepteront "des missions complémentaires"... Trop inégalitaire et encore trop flou, pour la FSU qui réclame 10%, minimum, ou 300 euros net, pour tous.   

Certaines écoles seront complètement fermées demain, ou avec un collègue au maximum.

Angélique Pacaud, SNUIPP-Corrèze

S'il est encore trop tôt pour avoir une idée de la mobilisation dans les collèges et lycées, les enseignants pouvant se déclarer grévistes le matin même, la grève devrait être suivie dans les écoles primaires : le syndicat national unitaire des instituteurs (SNUIPP-FSU) table sur 20% de grévistes ce jeudi en Haute-Vienne, "18 à 20% en Corrèze", selon sa responsable Angélique Pacaud... "Avec de fortes disparités selon les secteurs, pas les mêmes forcément que lors des précédentes mobilisations" : à l'en croire, plusieurs écoles seront même fermées ce jeudi en Corrèze, de Favars à Saint-Pantaléon (maternelle et élémentaire), ou la maternelle de Turgot.

Idem pour la Creuse, 20 à 25% avec des écoles fermées à Auzances, Vallière, Faux-La-Montagne, Villard, et pour Guéret la maternelle Jean Macé. "Une seule enseignante" également à l'école Tristan Lhermitte de la Souterraine, prévient le SNUIPP de la Creuse, qui se félicite d'une "assez bonne mobilisation des agents territoriaux": Ce sont eux qui assurent notamment l'accueil périscolaire.    

Toutes les communes ne sont donc pas en mesure d'assurer la cantine et l'accueil du soir : Guéret par exemple, qui prévient sur son site. 

 

La loi de 2008 prévoit pourtant un service minimum d'accueil lorsque le taux de grévistes dépasse les 25% dans une école : les enfants de Limoges seront par exemple accueillis en centre de loisirs. 

40% du trafic SNCF assuré 

Méfiance enfin si vous devez prendre le train ce jeudi 29 : la SNCF annonce à peine 40% du trafic assuré sur l'ensemble des TER de Nouvelle Aquitaine. Pour les grandes lignes, seuls 4 Aller-retour Limoges/Paris circuleront contre 9 habituellement.

Quant aux bus, certaines lignes pourraient être déviées pour cause de manifestations.

Pas moins de 4 défilés sont annoncés en Limousin :

pour Limoges, à 10h30 au carrefour Tourny 

pour Guéret, 10h devant la mairie 

et pour la Corrèze, 11h place Voltaire à Ussel, 14h place Churchill à Brive. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité