• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Laetitia Forst : la quête du design textile durable et désirable

© André Abalo
© André Abalo

Cette jeune limougeaude a quitté le Limousin pour rejoindre Paris où elle démarre une carrière de designer textile. Avec le souhait de faire en sorte que la mode prenne en compte les enjeux environnementaux

Par Alexandra Filliot

À la conquête de Paris pour imposer son style. Après avoir décroché son baccalauréat STI en arts appliqués à la Souterraine (23), Laetitia Forst a quitté le Limousin pour rejoindre l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris (l'ENSAD). Au cours de sa formation, la jeune femme, née à Limoges, a pu développer un projet de coussins évolutifs. Le concept est simple : les écailles qui recouvrent le tissus vont disparaître avec le temps pour laisser place, progressivement, à un autre motif. Le projet développé permet ainsi à l'utilisateur de pouvoir conserver son objet plus longtemps. Présenté lors de la COP 21, il a permis de révéler au grand public l'idée d'un produit à la fois désirable et durable. Des concepts encore trop peu développés par les designers français contrairement à d'autres pays du nord de l'Europe comme la Scandinavie. 

Aujourd'hui diplômée, la jeune femme a décroché plusieurs contrats en free lance dans la mode. Une profession qu'elle veut voir changer afin que la matière ne soit plus gaspillée. Un autre projet est d'ailleurs en train de voir la jour : la création d'une plateforme d'échange de vêtements intitulée "Projet générations". Chaque vêtement serait identifié par un code, une signature personnelle ajoutée par chaque propriétaire (gratuit car le site serait financé par du sponsoring). Avec, en lien, l'histoire du tissu à retrouver sur internet. Un procédé ludique qui permettra de connaître toute l'histoire du textile (lieu de fabrication, nombre d'utilisations, identité des anciens propriétaires). Une notion de traçabilité qui fait son chemin ces dernières années chez les consommateurs. Le concept permettrait ainsi de mettre fin à un usage aujourd'hui courant : la durée de vie d'un tee-shirt est aujourd'hui estimée à entre cinq et dix utilisations seulement. Une première ébauche du projet devrait être présentée en avril 2016. 

Consommer autrement : un souci constant chez la jeune femme qui souhaite protéger l'environnement, trouvant l'inspiration dans la nature limousine où elle a grandit (et où elle revient régulièrement). Mais Laetitia Forst va devoir laisser sa région encore plusieurs années, car elle vient d'être acceptée en thèse en Angleterre pour travailler sur cette question du textile durable.

Un projet où la fabrication laissera place à la réflexion. Direction donc le Chelsea College of Arts, à Londres, en octobre 2016.

Portrait : Laetitia Forst, le design textile durable
Cette jeune limougeaude a présenté un projet lors de la COP 21. Désormais designer textile free-lance à Paris, elle espère faire évoluer sa profession pour que la mode soit compatible avec la protection de l'environnement. - France 3 Limousin - Reportage d

Sont également présents dans ce reportage Aurélie Mossé, enseignant-chercheur à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris et Virginia Blocher, styliste maille à Paris.

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass festival

Les + Lus