"Le naturisme, c'est une liberté en plus " : le Limousin plaît aux naturistes face au pic de chaleur

Vague de chaleur ou pas, le naturisme est un mode de vie proche de la nature et de la fraîcheur. Le Limousin, avec ses grands espaces naturels parfois déserts, est prisé des naturistes. Les adeptes de cette pratique nous expliquent leur sentiment de liberté.

À Cheissoux, la chaleur n'est presque pas un problème pour Dominique et Patrick, arrivés la veille au camping naturiste Lous Suais. "Ici, on peut profiter de la nature à 100%. On peut se baigner facilement dans le plan d'eau plusieurs fois dans la journée." 

À quelques hébergements du leur, Ruud et Tonny Roals sont un couple néerlandais dont l'amour date depuis aussi longtemps que celui qu'ils portent au naturisme. La touriste hollandaise, elle aussi, est bien contente d'être nue plutôt qu'habillée : "Hier, j'ai dit à mon mari que je ne m'imaginais pas porter des vêtements avec ces températures." 

"Avant tout un mode de vie." 

Mais attention, les naturistes n'ont pas attendu la hausse des températures pour se dévêtir, ni pour y trouver des avantages. Selon Jacques Gaullier, président du Club du soleil de Limoges, "le naturisme, c'est du 1ᵉʳ janvier au 31 décembre."  En effet, pour ces adeptes, vivre nu est un mode de vie, et pas seulement une manière de vivre ses vacances. 

Notre nudité efface toutes les barrières, culturelles et sociales. Les différences n'existent plus, il n'y a que du respect.

Jacques Gaullier, président de l'association naturiste Club du soleil de Limoges.

France 3 Limousin

La liberté et le respect des autres et de la nature sont les piliers du naturisme. "C'est avant tout le choix d'être nu ou non. Une fois que la barrière des vêtements est dépassée, on est nu avec les autres et donc tout le monde se respecte." 

Pour ce propriétaire de camping naturiste, c'est aussi le moyen d'être proche de la nature : "En vivant nu dans l'eau, dans la campagne, c'est difficile d'être plus en contact avec la nature. Et ça, c'est la plus grande liberté." 

Gare aux idées reçues

 Pour les professionnels du secteur, il est important de rappeler les bases du naturisme, pour mieux le comprendre. Elisabeth Gan-Bercum est propriétaire du Camping naturiste de Boussac en Creuse depuis 27 ans. "Nos campings naturistes n'ont rien à voir avec certains endroits où on pratique le nudisme, qui sont parfois liés à des pratiques sexuelles comme l'échangisme."

Ici, il y a une ambiance familiale. On accueille de plus en plus de familles avec enfants, car il y a beaucoup de sécurité.

Elisabeth Gan-Bercum, propriétaire d'un camping naturiste.

France 3 Limousin

De retour en Haute-Vienne, Dominique et Patrick soulignent également que tout rapport à la sexualité est absent de ces endroits naturistes. "Toute érotisation est supprimée dès lors que tout le monde est dans le même état", explique Dominique. 

Le Limousin, terre de naturistes

Avec ces grands espaces naturels parfois peu fréquentés, le Limousin attire depuis déjà longtemps de nombreux adeptes. Gilles Bessec est le gérant du camping naturiste Lous Suais. Il est convaincu du potentiel de notre région pour profiter du naturisme : "Le Limousin est une terre de liberté, on a de grands espaces. Le naturisme, c'est une liberté en plus, choisir d'être habillé ou non." 

Le naturisme, c'est une liberté en plus, choisir d'être habillé ou non.

Gilles Bessec, gérant d'un camping naturiste en Haute-Vienne.

France 3 Limousin

Preuve en est, cet été, le naturisme en Limousin "a le vent en poupe" selon la propriétaire creusoise : "on accueille de plus en plus de couples et de familles de tout âge. Beaucoup de touristes allemands ou hollandais, mais aussi des Français."  Du côté de la Haute-Vienne, Gilles Bessec se félicite d'une fréquentation en hausse, avec 2 350 nuitées enregistrées

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité