• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : un chien-guide d'aveugle refoulé à l’entrée d’un magasin

© Raphaël Abdelnour - France 3 Limousin
© Raphaël Abdelnour - France 3 Limousin

Ignorait-il la loi ? Le caissier d'un magasin situé en zone nord de Limoges a refusé l'accès à une famille accompagnée d'un chien-guide d'aveugle en apprentissage dimanche 12 mai 2019. La direction de l'enseigne évoque un "manque d'information" de son employé. 

Par Hélène Abalo

Dimanche 12 mai 2019, une mère et sa fille, accompagnées d'un chien-guide d'aveugle se sont vu refuser l'entrée d'un magasin situé en zone nord de Limoges. L'employé de cette enseigne Babou ignorait apparemment la loi qui autorise ces animaux à pénétrer dans les lieux ouverts au public. "Il y en a déjà eu plusieurs fois dans notre magasin, on sait qu'il ne faut pas les perturber", se défend la gérante de l'établissement, "l'employé qui travaillait ce dimanche, ne devait pas savoir ça. C'est un manque d'information... Nous sommes désolés."

 
© Raphaël Abdelnour - France 3 Limousin
© Raphaël Abdelnour - France 3 Limousin
 

Pé-da-go-gie ! 

Cette famille est famille d'accueil pour chien-guide d'aveugle. Selon elle, le caissier aurait non seulement refusé l'entrée à l'animal mais aurait également argumenté sa décision du fait que les deux femmes "ne présentaient aucun handicap". Un comportement qui étonne le formateur de l'école des chiens-guides qui nous a confié que d'ordinaire, il n'y a pas de souci avec cette enseigne.

Une méconnaissance et une maladresse qui doivent permettre de rappeler que, "l'accès aux transports, aux lieux ouverts au public, ainsi qu'à ceux permettant une activité professionnelle, formatrice ou éducative est autorisé aux chiens guides d'aveugle ou d'assistance (...) et des familles ou la personne chargée de leur éducation pendant toute leur période de formation" (Article 88 de la loi n° 87-588 du 30 juillet 1987),  et que "le fait d'interdire l'accès aux lieux ouverts au public aux chiens accompagnant les personnes titulaires de la carte d'invalidité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe." (Article R241-22 Code de l'action sociale et des familles).

La gérante du magasin de Limoges a ajouté une nouvelle signalétique précisant que les chiens sont interdits dans le magasin, sauf les chiens-guides.

Ce n'est pas la première fois que ce type "d'incidents" se produit en France. En 2018, les associations en ont recensé 86 cas en 2018. A titre d'exemple, en octobre, un aveugle avait été expulsé d'un supermarché de Marseille et en décembre une femme avait signalé avoir été refoulée, elle et son mari, d'un restaurant de Moulins-les-Metz (Moselle), en raison de la présence du chien d'aveugle de son époux.

 
Un chien-guide d'aveugle interdit d'entrée dans un magasin de Limoges
Dimanche 12 mai 2019, un chien guide d'aveugles s'est vu refuser l'entrée de l'enseigne Babou à Couzeix, alors qu'une famille d'accueil l'emmenait s'exercer dans le cadre de sa formation. L'événement a créé la polémique sur les réseaux sociaux. Derrière les faits c'est une méconnaissance de la législation qui est en cause. Intervenants : Armance Dechanoz, étudiante Luc Bénard, formateur - Les Chiens Guides d'Aveugles du Centre-Ouest Isabelle Nouisser, cogérante Babou - Reportage : Raphael Abdel Nour et Henri Simonet

 

Sur le même sujet

Apprentis et candidats au permis de conduire, ils attendent toujours l'aide de l'Etat

Les + Lus