Limoges : la rue de la Boucherie se prépare à accueillir la Frairie des Petits Ventres

Publié le
Écrit par Colyne Rongere .

Après deux ans d'absence, la Frairie des Petits Ventres 2022 aura bien lieu dans la mythique rue de la Boucherie à Limoges. Les emblématiques tripiers et bouchers sont en pleins préparatifs à quelques heures d'accueillir les milliers d'amateurs de tripes et d'abats.

Après deux années d'absence, la célèbre Frairie des Petits Ventres, fête gastronomique et traditionnelle aura bien lieu ! À quelques heures de recevoir les milliers de Limougeauds, la rue de la Boucherie se prépare. Les tripiers et les bouchers, principaux acteurs de cet événement tant attendu sont en pleins préparatifs.

"Ils font des stands au milieu, on se retrouve tous et on fait la fête !", confie une passante impatiente.

Pour l'occasion, Simon Burgalière, tripier, a réquisitionné tout le monde dans son laboratoire. L'objectif avant l'ouverture des Frairies ? Préparer une tonne de tripes et d'abats.

Pendant que ses collègues se chargent de dégraisser la fraise de veau, il s'occupe des fameuses animelles. "Les couilles de mouton, l'important c'est la cuisson et l'assaisonnement. Nous les avons dégraissées, pochées et nous allons les couper en petits cubes. D'habitude, elles sont découpées un peu plus grossièrement, mais vu que les gens les dégustent en étant debout, nous allons les découper plus petites, à manger avec une petite fourchette", confie ce professionnel.

Cette année, en raison de l’échafaudage qui maintient les facettes des deux immeubles qui ont brûlé, le nombre d'exposants a été réduit. "Nous avons la même configuration que la première fois où nous avons eu l'échafaudage. Les exposants seront en bas de la rue de la Boucherie et également place de la Barreyrette.", précise Jean Baptiste Andrieux, vice-président de la confrérie Notre-Dame-de-Pitié.

Une histoire d'"amourettes"

La Frairie des Petits Ventres a été créée en 1973 pour défendre la rue de la Boucherie que la municipalité de l'époque souhaitait raser avec la Place des Bancs pour y construire des immeubles. Elle est, depuis, entrée dans la tradition chaque premier mercredi d'octobre.

Cependant, pour imaginer cette fête de la tripe, il a suffit d'ouvrir quelques vieux livres de l'histoire du quartier de la boucherie pour apprendre que dès le Xème siècle, on célébrait ici la tripe !

La puissante corporation des bouchers qui avait pignon sur rue en centre-ville, dès l'an 930, aimait rendre grâce à Saint Aurélien, le saint patron des bouchers. À partir du XVème siècle, les bouchers fêtaient leur patron en ripaillant après avoir donné une messe en son honneur dans la fameuse chapelle Saint-Aurélien.

Chapelle, qui pour l'anecdote, abrite le "petit Jésus au rognon". Un enfant Jésus tenant dans sa main ce qui ressemble effectivement à un rognon (ou a un fruit, mais les bouchers préférèrent y voir un abat), une icône unique au monde.

Autre symbole historique de cet événement : la procession de Notre-Dame-de-Pitié, du nom de la patronne des Bouchères. Elle aura lieu à 17 heures, vendredi 21 octobre 2022 et marquera l'ouverture de l'édition 2022 de la Frairie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité