Loi immigration, remaniement, européennes : le RN sur tous les fronts

replay

Le RN est donné en tête de tous les sondages d’intention de vote pour les élections européennes du 9 juin prochain comme pour le 1ᵉʳ tour de l’élection présidentielle de 2027. Après le vote de la loi immigration, le remaniement gouvernemental, la conférence de presse d’Emmanuel Macron, et alors que son jeune président, Jordan Bardella, est la seule personnalité politique à figurer dans le top 50 des personnalités préférées des Français, le Rassemblement national est aujourd’hui sur tous les fronts.

Le corrézien Valéry Elophe, conseiller régional RN de Nouvelle-Aquitaine et Edwige Diaz députée RN de la Gironde, vice-présidente du parti et présidente du groupe RN à la région, sont les invités de l'émission Dimanche en Politique cette semaine en Limousin.
Ils évoquent l’ensemble de l’actualité politique et notamment la campagne des européennes où le RN est donné favori, mais aussi les sujets locaux, comme les trafics de stupéfiants à Limoges et Brive, l’ouverture du CADA de Beyssenac en Corrèze, ou encore la situation du monde agricole.

Soutien à Jordan Bardella

Alors que, selon l'émission Compléments d'enquête, Jordan Bardella aurait utilisé de 2015 à 2017 un compte Twitter sous un pseudonyme pour diffuser des messages racistes, homophobes ou pour insulter des journalistes, Edwige Diaz répond : "le système est aux abois, Jordan Bardella mène la course en tête pour les élections européennes, je lui renouvelle mon soutien, les Français ne seront pas dupes de cette tentative de manipulation. Jordan Bardella est un homme politique sérieux, qui travaille et qui est proche de la base militante."

Décision du Conseil constitutionnel sur la loi immigration jeudi

Alors que le conseil constitutionnel doit se prononcer jeudi sur la loi immigration, avec la possibilité que plusieurs articles soient rejetés, notamment celui sur le durcissement du regroupement familial, Edwige Diaz souhaite que " le Conseil constitutionnel ne censure pas cette disposition, pour autant s'il le faisait, cela ne ferait que renforcer et légitimer, la volonté du RN de proposer aux Français un référendum constitutionnel sur l'immigration, car les Français doivent pouvoir décider qui rentre dans leur pays, qui peut s'y maintenir ou qui doit le quitter."

CADA de Beyssenac : "pour les clandestins? tout va bien"

Concernant l'implantation d'un CADA à Beyssenac en Corrèze, contestée, il y a un an, Valéry Elophe estime que "pour les clandestins, tout va bien, ils sont nourris, logés, blanchis, mais moi, j'assume de défendre les habitants, parce que pour eux, il n'y a pas plus d'emplois de service public, de commerce ou de transports. L'ouverture du CADA en Corrèze répond au besoin de répartition des clandestins pour désengorger Paris."

Objectif : les municipales de 2026

Concernant les prochains scrutins, et les élections municipales de 2026, le RN souhaite être présent dans les principales villes et notamment en Corrèze, à Brive, Tulle et Ussel où il était absent en 2020 et pour cela, le parti compte s'appuyer sur ces nouveaux adhérents, car selon Valéry Elophe, le RN a dépassé la barre des "350 adhérents en Corrèze" et Edwige Diaz appelle "les citoyens à rejoindre massivement le RN, pour qu'ils soient accompagnés et formés et pour que les citoyens reprennent le pouvoir et se présentent dans leur commune sous l'étiquette RN."