Mobilisation en faveur d'enfants scolarisés menacés d’expulsion

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marine Guigné
Cet après-midi à Limoges place de la Motte. Rassemblement d'enseignants et de parents d'élèves.
Cet après-midi à Limoges place de la Motte. Rassemblement d'enseignants et de parents d'élèves. © France 3 Limousin/ D. Adam de Villiers

Manifestation symbolique cet après-midi à 14h30, place de la motte à Limoges. Une quarantaine de parents est venue défendre onze élèves scolarisés en Haute-Vienne, menacés d'expulsion dès la rentrée prochaine.

En ce samedi 4 juillet 2015 qui marque le début des vacances scolaires, le syndicat enseignant SNUipp-FSU 87 organisait un rassemblement symbolique. A 14h30, place de la Motte à Limoges, une quarantaine de personnes, parents et enseignants, était dans la rue pour protester contre les mesures de reconduites à la frontière prononcées à l'égard de onze enfants scolarisés en Haute-Vienne. Ces élèves (de la maternelle au collège) sont menacés d'expulsion dès la rentrée prochaine.

Le sort de ces enfant et de leurs famille en suspens 

Une situation que dénonce plusieurs associations qui s'opposent à l'expulsion d'enfants scolarisés. Le MRAP et l'association des Sans-papiers de la Haute-Vienne ont lancé une pétition en ligne en soutien à ces familles immigrées résidant en France depuis plusieurs années, dont les enfants sont scolarisés dans différents établissements de Limoges. Ces associations s'appuient sur la Convention Internationale des Droits de l'Enfant qui stipule que : « l'intérêt des enfants doit primer sur l'intérêt général ». Elles demandent l'annulation de ces décisions afin " de permettre à ces enfants de continuer à vivre en France avec leurs parents et avec nous, dans la dignité".

 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.