Cet article date de plus de 4 ans

Mobilisation nationale de l'association L214 ce samedi : à Limoges aussi

Après la diffusion de nouvelles vidéos dans l'abattoir de Houdan dans les Yvelines, l'association L214 organisait une nouvelle action dans une trentaine de villes françaises dont Limoges ce samedi 18 février
durée de la vidéo: 01 min 50
Action L214 à Limoges le 18 février 2017 ©France 3 Limousin
Des bénévoles de l'association L214 étaient mobilisés dans le centre-ville de Limoges ce samedi après-midi 18 février 2017. Objectif de l'action : sensibiliser le grand public sur les conditions d'abattage en France. 

Munis de photos grand format, les bénévoles sont allés à la rencontre des passants pour les informer sur les conditions de mises à mort des trois millions d'animaux abattus quotidiennement en France. Des images parfois choquantes mais l'association assume afin de "dénoncer les dérives". Dans les rues de Limoges, ville au coeur du Limousin où la viande occupe une place très importante, les passants disent se sentir concernés par cette question. Beaucoup se posent des questions. Certains se disent déjà convaincus par l'action de L214, alors que d'autres en revanche rejettent le message envoyé.

Une action parmi d'autres puisqu'une trentaine de villes françaises devaient être également concernées ce week-end par des actions de l'association en écho à de nouvelles images d'enquête dévoilées vendredi 17 février et montrant - selon l'association - des cas de "maltraitance" de cochons à l'abattoir de Houdan (Yvelines), dont quelques séquences ont été diffusées dans Envoyé Spécial la veille.

C'est cette même association L214 qui est à l'origine des images diffusées de l'abattoir de Limoges.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société animaux sorties et loisirs abattoirs agriculture économie