Noël et coupe du monde de football : un week-end amer pour des commerçants de Limoges

La finale de la coupe du monde, qui a eu un impact certain sur la fréquentation des commerces ce dernier dimanche avant les fêtes, s'est aussi très mal terminée pour une boutique du centre-ville : vitrine fracturée et marchandise dérobée. Ce même week-end, des commerçants du marché de Noël des artisans ont également été victimes de vols.

Coupe du monde et dimanche : peu de clients pour les commerçants 

La finale de la coupe du monde n'aura pas porté bonheur au commerce. Les boutiques ouvertes ce dimanche n'ont pas fait le plein de clients. Certains avaient, d'ailleurs, fait le choix d'adapter les horaires d'ouverture.

Plus globalement, la clientèle n'est pas au rendez-vous pour ces fêtes de Noël. Les commerçants le constatent d'année en année, les achats se concentrent toujours plus dans les derniers jours. La 1ʳᵉ quinzaine de décembre n'aura pas été convaincante pour le moment, les boutiques espèrent donc que la dernière semaine avant le 24 décembre sera plus profitable.

Vitrine fracassée et magasin cambriolé

En marge des rassemblements festifs, il n'est pas rare d'assister aussi à des débordements de violences. Pour la finale de la Coupe du monde de football, cela s'est vérifié à Limoges. Les dégâts sont limités à seule une boutique, mais "c'est une de trop", comme le relate un responsable de la police municipale. 

Le magasin de vêtements Lothaire, rue Adrien Dubouché, a été la cible de casseurs, qui ont ensuite dérobé divers articles. Un commerçant voisin est, heureusement, intervenu pour protéger le magasin avant l'arrivée de la police, qui a sécurisé le site rapidement. 

La responsable de l'établissement préfère ne pas épiloguer sur cet événement déplorable pour insister sur le fait que la boutique va rester ouverte durant toute cette dernière semaine avant Noël.

Le village des artisans victime de cambriolage

Dans la nuit de samedi à dimanche, des stands du marché des artisans ont été visités par des cambrioleurs. Le chapiteau est pourtant encadré par des gardiens, mais le, ou les voleurs, ont déjoué la surveillance. Comme le précise la chambre de métiers - organisatrice de l'évènement, "ce n'est pas la 1ʳᵉ fois, c'est aussi le risque d'un chapiteau en extérieur. Mais cette problématique des vols, nos exposants doivent malheureusement y faire face sur les autres marchés."

Le montant des vols n'a pas encore été estimé, il reste limité, mais évidemment très préjudiciable pour les stands concernés. La vigilance va être renforcée et les caméras de surveillance vont peut-être permettre d'identifier le ou les auteurs des infractions.

Le marché 100 % local, sur le parvis de la cathédrale, est ouvert cette dernière semaine avant Noël, jusqu'au vendredi  23 décembre inclus.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité