Paris-Limoges-Toulouse. "On saura à la fin de l’été quels trains on peut conserver." La SNCF confirme les travaux sur la ligne

Les travaux sur la ligne POLT au nord d'Orléans, à partir de 2025, sont confirmés par SNCF Réseau. La société indique que la ligne ne sera pas complètement fermée : la circulation sera maintenue le matin et le soir. Concernant le retard des nouvelles rames Oxygène, le ministre des Transports prendra la parole prochainement pour présenter des solutions concrètes, selon le président du département de la Haute-Vienne.

C'est une information dont les usagers de la ligne POLT se seraient bien passés : des travaux au nord d'Orléans auront lieu en août 2025, révélait France Bleu Orléans vendredi 26 avril. Ces travaux viendront perturber la circulation des trains entre Orléans et Paris.

Contacté ce mardi, SNCF Réseau indique que la portion concernée de la ligne POLT ne sera pas complètement fermée au moment de ces travaux, programmés en journée. Des trains circuleront le matin et le soir. "On saura à la fin de l’été quels trains on peut conserver", précise la société ferroviaire.

Cette annonce s'est faite alors qu'on apprenait, en parallèle, le retard de deux ans des nouvelles rames Oxygène qui doivent moderniser cette ligne vieillissante.

Un entretien sans "langue de bois"

Ces sujets ont été au cœur des discussions entre Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental de la Haute-Vienne et Patrice Vergriete, le ministre des Transports. Selon Jean-Claude Leblois, le ministre est "consterné" par la livraison des rames Oxygène en fin d'année 2026 au lieu de 2024. Il déplore le manque de transparence de la société espagnole CAF, en charge de ces rames : "Il exige du constructeur qu'il donne, en temps réel, toutes les informations aux élus et aux associations." Il reconnaîtrait également, selon le président de la Haute-Vienne, sa responsabilité et celle de l’État.

Selon Jean-Claude Leblois, le ministre des Transports prendra la parole dans les prochains jours pour présenter des solutions concrètes comme le remplacement de certaines rames et de locomotives qui seraient prises ailleurs. Des solutions qui ont déjà été avancées par les syndicats, en vain, selon Loïc Coudert, le secrétaire général régional de La CGT des Cheminots.

La SNCF fait concurrence sur les réseaux internationaux et particulièrement en Espagne où elle a développé le Ouigo Espagne. Elle se sert des rames TGV sur le réseau espagnol. Quand on lui demande de rapatrier les rames TGV ici, la SNCF dit qu’elle préfère laisser ses rames à l’étranger.

Loïc Coudert

Secrétaire général régional de la CGT des Cheminots

Une mauvaise nouvelle en chasse une autre

"On n’attend pas un passe-droit, souligne Jean-Claude Leblois, au micro de la matinale de France Bleu Limousin. On est aujourd’hui en situation de délabrement de cette ligne." Selon le président du conseil départemental, le ministre s’engagerait à être présent au prochain comité de ligne avec la SNCF qui se tient à Limoges, début juillet.

Mais l'annonce de nouveaux travaux sur la ligne POLT, au nord d'Orléans, à l'horizon 2025, est une nouvelle difficulté pour les usagers du train : ils interviendraient en même temps que la fermeture du Limoges-Poitiers, selon la SNCF, alors même que ce trajet est souvent le plan B pour aller à Paris quand la ligne POLT est sinistrée.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité