Première réunion publique à Limoges pour la liste Renaissance de la République en Marche

C’est le secrétaire d’Etat à l’éducation et à la jeunesse Gabriel Attal, qui a fait le déplacement au dernier moment pour remplacer la troisième de la liste.
Une centaine de militants étatient venus pour l'écouter dans la salle Simone Veil.
 
Le secrétaire d'état à l'éducation nationale et à la jeunesse Gabriel Attal en campagne pour la liste européenne "Renaissance" à Limoges
Le secrétaire d'état à l'éducation nationale et à la jeunesse Gabriel Attal en campagne pour la liste européenne "Renaissance" à Limoges © Pascal Coussy
A 29 ans, c'est le "petit jeune" du gouvernement. Mais visiblement il n'est pas du genre à se laisser impressionner.

Dépêché à la dernière minute à Limoges pour remplacer Marie-Pierre Védrenne, la troisième de la liste préssentie mais retenue à Paris, sans candidat en Limousin, sans programme officiel et au moment où la majorité des sondages placent la République en Marche derrière le Rassemblement National, Gabriel Attal relève le défi avec le sourire et une verve décontractée que doivent lui envier certains de ses collègues plus experimentés.

Une centaine de militants LREM et quelques contradicteurs ont fait le déplacement dans la salle Simone Veil. Le Secrétaire d'Etat à l'Education Nationale et à la Jeunesse ne laisse pas passer l'occasion de saluer la mémoire de la grande dame européenne.

Aucun candidat Limousin sur la liste "Renaissance" de La République en Marche


Puis il engage le dialogue, écartant méthodiqement les écueils qui se dressent sur la voie de la "Renaissance Européenne" voulue par le Chef de l'Etat.

Pas de programme ? Il sera dévoilé ce jeudi 9 mai à Paris.
Pas de groupe parlementaire au Parlement Européen ? Il suffira d'en créer un nouveau.
Avec qui ? Avec ceux qui partageront nos idées...
Le danger de l'extrémisme comme principal argument ? Ils sont anti-européens et donc inutiles à Starsbourg, d'ailleurs ils n'y ont rien fait.
Quant aux sondages? Ce ne sont ...  que des sondages.
 
Le Secrétaire d'Etat à l'Education Nationale et à la Jeunesse Gabriel Attal salle Simone Veil à Limoges le 7 mai 2019
Le Secrétaire d'Etat à l'Education Nationale et à la Jeunesse Gabriel Attal salle Simone Veil à Limoges le 7 mai 2019 © Pascal Coussy

Avec Clémence Rouvier, la soixante-neuvième caniddate de la liste qui l'accompagne dans ce déplacement, Gabriel Attal s'adresse plus particulièrement aux jeunes.
Il veut créer chez eux un "nouvel attachement" alors que le souvenir de la guerre et les bénéfices de 74 ans de paix semble s'estomper.

Au programme : le triplement du budget d'Erasmus pour intensifier les échanges entre jeunes européens et diversifier les profils des bénéficiaires.
Dans son enthousiasme le Secrétaire d'Etat à la Jeunesse promet même d'ouvrir Erasmus aux apprentis ... alors qu'ils en bénéficient déjà. C'est l'intention qui compte.

Aux côtés de l'ancien socialiste, à la tribune, l'ancienne socialiste elle-même et désormais Radicale Monique Boulestin est venue lui apporter son soutien.
Le sénateur radical Jean-Marc Gabouty a aussi fait le déplacement.
Peut-être l'esquisse locale d'un rassemblement centriste et libéral au niveau européen ?
 
Première réunion publique à Limoges en vue des élections européennes pour la liste Renaissance de la République en Marche ce mardi 7 mai ©France 3 Limousin
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes politique élections la république en marche