• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Prix du carburant : la mobilisation du 17 novembre s'organise à Limoges

Une page Facebook a été créée pour lancer la mobilisation. Elle compte déjà 1700 participants potentiels. / © France 3 Limousin
Une page Facebook a été créée pour lancer la mobilisation. Elle compte déjà 1700 participants potentiels. / © France 3 Limousin

Des citoyens limousins lancent un appel à participer à une opération escargot le 17 novembre, pour protester contre la hausse du prix des carburants. Mais la question de la récupération politique du mouvement commence à se poser.

Par Gwenola Beriou

Le 17 novembre prochain sera une journée noire pour la circulation. Plus de 350 sites pourraient être bloqués en France. Les appels à participer à des opérations escargots pour protester contre la hausse du prix du diesel et de l'essence se multiplient un peu partout.

Il y a une dizaine de jours, Limoges est entrée dans la danse sur une initiative citoyenne.
Un appel à se mobiliser a été lancé sur les réseau sociaux par une poignée d'automobilistes en colère.
Deux rendez-vous sont fixés le 17 novembre à 10h, au départ du rond-point de Grossereix et du rond-point de la route de Toulouse, pour participer à deux opérations escargot qui convergeront vers la Préfecture.
1700 personnes ont déjà signifié leur intention d'y participer.

Récupération politique ?


A l'origine de cet appel à la mobilisation : une jeune femme, Daphné Cameira, qui travaille dans la livraison, une retraitée Joëlle Delclos, et un agriculteur Christophe Lechevallier, connu pour ses engagements politiques en tant que sympathisant du Modem puis du FN. Il avait notamment invité Marine Le Pen dans son exploitation pendant la campagne présidentielle.

Son engagement dans le mouvement fait craindre une récupération politique de la mobilisation à Limoges, même si les organisateurs s'en défendent. Ils assurent vouloir rester à l'écart des politiques et des syndicats.
 
Préparatifs de la mobilisation du 17 novembre à Limoges
Sur une initiative citoyenne, la mobilisation s'organise à Limoges pour lutter contre la hausse du prix du carburant. Reportage de Maryne Zammit et Nassuf Djailani. Montage de Sébastien Passelergue. Intervenants : Pierre Buonocore, Animateur de soirées / Daphné Cameira, Livreuse de repas à domicile / Joëlle Delclos, Retraitée de la fonction publique hopitalière / Christophe Lechevalier, Agriculteur


 

Sur le même sujet

La centrale photovoltaïque d'Essendieras

Les + Lus