La rentrée en Limousin

Ils sont un peu plus de 102 000 ce mardi 1er septembre 2020 à avoir fait leur rentrée en Limousin. Un retour sur les bancs de l'école particulier pour ces écoliers, collégiens ou lycéens à cause du covid. Paroles d'élèves et de parents.
 
Plus de 102 000 élèves ont repris le chemin de l'école ce matin
Plus de 102 000 élèves ont repris le chemin de l'école ce matin © Anne Bellotte-France Télévisions
Ce mardi 1er septembre 2020, devant la petite école primaire de Nedde sur le plateau de 1000 vaches, dans la fraîcheur matinale, la rentrée se déroule presque comme les autres années. Pas de masque pour les enfants qui ont moins de 11 ans. La joie de la reprise se lit sur les visages :

Je suis contente de retourner à l’école parce que je retrouve mes copains et mes copines et on va travailler tous ensemble. Moi, je suis contente de revoir la maîtresse

Jade et Adèle, élèves de primaire

 

Du côté des parents loin du stress des grandes villes et de la pandémie, on est aussi plutôt rassuré :

"Pourquoi stresser ? ça ne sert à rien. Et puis on est dans une petite commune, on se connait tous. On se sent un peu préservé ici", déclare une maman.

Je pense qu’il faut éviter de donner peur aux enfants, d’être anxieux. C’est déjà assez compliqué comme ça

Maman de 9 enfants

Après le confinement et après 2 mois de vacances, retrouver les bancs de l'école était aussi une nécessité pour certains parents :
"Je pense que c’est bien qu’elles reviennent à l’école parce qu’il ne faut pas qu’elles se coupent complètement de la vie scolaire. Les deux mois de confinement ont assez duré", ajoute un papa de deux fillettes
 
Une rentrée soumise au protocole sanitaire pour tout le monde.
Une rentrée soumise au protocole sanitaire pour tout le monde. © Anne Bellotte-France Télévisions

Au collège

Désinfection au spray sur les mains pour tout le monde à l’entrée du collège Victor-Hugo de Tulle. Sitôt la grille franchie, les conversations entre copines vont bon train :

La 6e, c’est un nouveau départ, une nouvelle rentrée. Du coup de nouvelles responsabilités et de nouvelles règles

Maêlys, élève de 6e

Puis, c’est l’heure de l’appel général, tous masqués dans la cour puisqu'ici on a dépassé les 11 ans :

Moi avec mes lunettes, ça me met de la buée sur les carreaux. Du coup pour écrire, ça va un peu être chi… saoulant

Timothé, élève de 6e


Pas le choix, il faudra bien s’y habituer.

Au lycée

Au lycée Gay-Lussac de Limoges, certains élèves n’ont pas remis les pieds en classe depuis 6 mois. La découverte de l’établissement pour les nouveaux arrivants prend des allures particulières :

C’est plus grand que le collège. Dans ma nouvelle classe, ils ont l’air sympa. Enfin il y a de bons yeux… parce qu’avec les masques, ça cache un peu

Thomas, élève en seconde


 Dans son laïus de rentrée, le proviseur en appelle à la responsabilité des élèves :
"Etre solidaire, c’est aussi se préoccuper de la santé des autres"

Message parfaitement reçu par Sarah, nouvelle arrivée en seconde également :
"Moi je vis avec ma grand-mère qui est âgée, donc je ne peux pas me permettre d’avoir le covid. Je vais garder le masque, on ne peut pas être attentif que ça"

Au total, plus de 102 000 élèves ont fait leur rentrée ce matin en Limousin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société