• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Des routes en porcelaine... de Limoges

© Emmanuel Denanot - France 3 Limousin
© Emmanuel Denanot - France 3 Limousin

Au pieds du parc des sports de Beaublanc à Limoges, le bitume est tout neuf. Originalité : l'enrobé contient des morceaux... de porcelaine. Déjà en place avenue du Midi depuis 2017, Limoges Métropole poursuit la mise en place de ce procédé original. 

Par Hélène Abalo

C'est ce qui s'appelle de la production locale ! Où, ailleurs qu'à Limoges, aurait-on eu l'idée de faire des routes en porcelaine ? Lancé en 2017, le procédé continue d'être utilisé. Dernier chantier en date : les abords du parc des sports de Beaublanc.
 
Un bitume avec des morceaux de porcelaine. C'est à Limoges, au pied du palais des sports de Beaublanc. / © Emmanuel Denanot - France 3 Limousin
Un bitume avec des morceaux de porcelaine. C'est à Limoges, au pied du palais des sports de Beaublanc. / © Emmanuel Denanot - France 3 Limousin


Vaisselle casée, routes sécurisées !

La recette : des rebuts de fabrication des procelainiers (Bernardaud, Haviland ou encore Deshoulières) sont intégrés au bitume. Sur 140 tonnes de bitume, 42 contiennent des morceaux de porcelaine.

Si dans les premiers temps rien ne distingue cet enrobé d'un enrobé classique, avec le temps les intempéries et la circulation, le sol s'éclaircit laissant apparaître une porcelaine concassée synonyme de luminosité. Les phares des véhicules s'y reflètent permettant d'attirer l'attention des automobilistes sur des zones à risques et de réduire la part de l'éclairage public. 

Selon un responsable de l'entreprise de BTP Colas, à l'origine de l'invention, ce sont entre 200 et 300 tonnes de déchets porcelainiers par an qui pourraient être ainsi valorisés.
 
Limoges et ses routes en porcelaine
C'est un procédé très original et très local. à Limoges, un enrobé de porcelaine est en train d'être posé devant Beaublanc. Un mélange de bitume et de porcelaine.Tout un symbole. Un savant dosage synonyme de sécurité Explications E.Denanot/H.Simonet Intervenants : Jacques Senant, hef d'agence Colas Sud Ouest Patrick Tardieux Directeur études techniques Limoges Métropole Gérard Vandenbroucke Président de Limoges Métropole

 

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus