• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Témoignage. Mariage houleux à Limoges : les mariés contestent les faits

© André Abalo - France 3 Limousin
© André Abalo - France 3 Limousin

Ils auraient sans doute souhaité que l'on parle un peu moins de leur mariage ! Samedi 6 juillet 2019, ils se sont dit "Oui" à  Limoges. Une union qui a fait beaucoup de bruit. Alors que la mairie et la police ont dénoncé plusieurs débordements et incivilités, le couple tente l'apaisement. 

Par H.A avec Franck Petit

Le jeune marié, passionné d'automobile avait loué des grosses cylindrées pour tous les invités qui en ont bien profité. Au total, 250 personnes, une centaine de voitures et pas mal de bruit, de joie et de fête dans les rues de Limoges ... jusqu'à l'arrivée à la mairie. 

"Il y avait des voitures partout et les accompagnants des mariés n'ont pas voulu obtempérer et mieux se garer pour laisser l'accès libre aux autres mariages, détaille Vincent Léonie, adjoint au maire de Limoges. A l'intérieur de la mairie, il y a eu des incivilités, le débordement de la fontaine...
 
Incivilités : polémique autour d'un mariage à Limoges
La fête a donc été un peu trop agité samedi à Limoges.....Un mariage célébré en mairie avec quelques 250 invités....la tension est montée avec la police municipale...des incivilités ont été dénoncé à plusieurs endroits de la ville et des procès verbaux ont été dressés. Le récit de Franck Petit et Eric Boutin qui ont pu rencontrer les jeunes mariés... Intervenants Vincent Léonie, adjoint au maire de Limoges Le jeune marié vidéo : @toufkdtx via Instagram


Selon l'adjoint au maire, les incivilités telles que celles de samedi, seraient de plus en plus fréquentes. "On vient à la mairie, un lieu qui représente la République, on respecte les lieux, les autres et en ville, il y a des règle de circulation et de civilité à respecter". 

Les jeunes mariés, nous avons pu les retrouver. Ils préfèrent rester discrets après la polémique et regrettent cette situation : "De la gène à la circulation, peut-être. La vitesse ? J'étais en tête de cortège et je roulais à 30 ou 40 km/h. "

 

Sur le même sujet

G7 : manifestation et contre sommet s'organisent

Les + Lus