Une jarre de près de 2 mètres imprimée en 3D à Limoges

C’est une première, une jarre en céramique d’1,80 m vient de sortir d’une imprimante 3D à Bonnac-la-Côte, près de Limoges. Un contenant conçu pour le vieillissement du vin.

Une jarre en céramique de près de 2 mètres imprimée en 3D près de Limoges
Une jarre en céramique de près de 2 mètres imprimée en 3D près de Limoges © 3D Minerals/Arthur Schneider

C’était un véritable défi pour la toute jeune société 3D Minerals, créée par trois céramistes en février 2019 : fabriquer une jarre en céramique de grande taille grâce à une imprimante trois dimensions.

« Les imprimantes 3D sont limitées en taille, c’était compliqué de créer un objet aussi grand mais avec une vingtaine d’années d’expérience de coulage dans la céramique, nous y sommes arrivés. Un brevet a été déposé. » Claude Schneider, directeur de 3D Minerals

Pour réaliser cette jarre d’une contenance de 500 litres, il aura fallu 250 kilos de matière et six heures d’impression.

« On a injecté la barbotine dans la tête d’impression avec un adjuvant. Les deux, ensemble, ont fait une pâte imprimable pouvant déposer un fil. Une fois fini, c’est le même procédé que pour la céramique traditionnelle, on laisse sécher et on cuit » Claude Schneider

La jarre aura séché trois semaines avant d’être enfournée pendant 72 heures à près de 1 300°c.

La jarre céramique imprimée en 3D à Bonnac-la-Côte mesure 1,80 m
La jarre céramique imprimée en 3D à Bonnac-la-Côte mesure 1,80 m © 3D Minerals/Arthur Schneider

Un vigneron du Bordelais va tester ce type de jarres

Eric Billières est vigneron depuis trois générations dans le Blayais en Gironde. Il est le premier à tester ce procédé et devrait recevoir dans les jours prochains deux jarres de 350 litres imprimées en 3D.

« Pour mon blanc, l’élevage en barriques de bois amène de la rondeur, du gras au vin. Je pense que l’on va apporter un côté minéral au vin dans des jarres en céramique. Nous allons être les premiers au monde à tester ça. J’espère que ce sera au top ! » Eric Billières, vigneron au domaine du Cassard

Un marché ouvert

A Bonnac-la-Côte, près de Limoges, Biopythos fabrique depuis 2018 des jarres en céramique pour le monde viticole
A Bonnac-la-Côte, près de Limoges, Biopythos fabrique depuis 2018 des jarres en céramique pour le monde viticole © FTV - André Abalo

L’entreprise travaille en étroite collaboration avec Biopythos, une société née en 2016 à Bonnac-la-Côte. Elle créée et commercialise des jarres en céramique pour le monde viticole et utilise une technique traditionnelle de coulage de barbotine dans des moules en plâtre creux et poreux.

"Avec notre société, nous ne pouvons fabriquer que des jarres de 500 litres ou 120 litres. L'impression 3D permet de redimensionner, de modifier le volume pour avoir n'importe quelle capacité. C'est fantastique et cela nous permet d'être très réactif. On pourra aussi créer de nouvelles formes comme des cuves carrées pour limiter l'encombrement chez les vignerons." Quentin Joly, responsable commercial chez Biopythos

Avec la crise sanitaire, le marché du vin a été chamboulé en 2020 et a enregistré une chute mondiale de 3% de volume de vin consommé selon l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin.

3D Minerals escompte bien que le secteur reparte à la hausse dans les prochains mois. La société envisage également de se diversifier et fabriquer d’autres objets en céramique imprimés 3D pour les secteurs du design, du sanitaire ou de l’architecture.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
porcelaine de limoges culture patrimoine économie innovation