Des lycéens choqués par la visite d'Oradour-sur-Glane : "La mémoire doit rester"

durée de la vidéo : 00h01mn31s
70 jeunes en Service National Universel ont visité Oradour-sur-Glane ce mardi 18 avril 2023. ©Emmanuel Braud, Samuel Chassaigne, Chrystèle Reynard

Ce mardi 18 avril 2023, 70 lycéens ont visité le village martyr d'Oradour-sur-Glane et le centre de la mémoire. Une opération menée dans le cadre du Service National Universel. Une expérience qui les a laissé sous le choc.

Avant d'arpenter les ruines du villages martyr, ces lycéens découvrent le centre de la mémoire.

Une page d'histoire racontée sur ces murs, et puis des visages, ceux des 643 victimes du massacre. Près d'un tiers étaient des enfants. C'est le choc pour ces adolescents.

"C'est choquant. De voir que les enfants et la mère étaient tous ensembles, et le père était séparé de sa famille," commente Justine.

Ces jeunes, âgés de 15 à 17 ans participent volontairement au Service Nationale Universel. Dans ce cadre, leur stage de cohésion de 12 jours se déroule en Haute Vienne. Le passage par Oradour était une évidence.

"C'était vraiment la visite symbolique que l'on tenait à faire, dans le cadre du devoir de mémoire, qui fait partie des valeurs que l'on inculque à nos jeunes," explique Jean-Michel Bardin, responsable d'une compagnie de SNU.

Originaires d'Ardèche, d'Isère, du Rhône et de Haute-Savoie, ces adolescents découvrent pour la première fois les ruines du village martyr. Avec une intense émotion.

Flavie est abasourdie : "C'est troublant de se dire que l'on se trouve à l'endroit où quelque chose d'horrible s'est passé... Oui..."

Les gens de mon âge surtout, devraient commencer à visiter ces sites. Parce que la mémoire doit rester. On ne doit pas reproduire les mêmes erreurs. Beaucoup de gens devraient venir ici pour perpétuer ce devoir de mémoire.

Lucien, en Service National Universel

Dans quelques jours, ces lycéens retourneront en classe, en ayant appris une leçon d'histoire bien plus concrète et émouvante que dans leurs manuels scolaires.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité