Mort de Jean-Louis Coquet : disparition d'un grand nom de la porcelaine de Limoges

Jean-Louis Coquet, figure historique de la manufacture Coquet de Saint-Léonard-de-Noblat, est décédé le 15 mars 2021 à l'âge de 89 ans. Avec cette disparition, c'est une page de la porcelaine de Limoges qui se tourne. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est avec une grande émotion que sa petite-fille a partagé la triste nouvelle : "Une histoire, une famille avec un savoir-faire, un magnifique travail accompli, une vie remplie de voyages et de souvenirs. Les gens se rappelleront de l'homme qu'il a été et de l'image emblématique de son travail."

Jean-Louis Coquet est décédé le 15 mars 2021 à l'âge de 89 ans, "de mort naturelle", précise la famille. Il était la figure historique de la manufacture qui portait son nom à Saint-Léonard-Noblat, située à quelques kilomètres de Limoges, patrie de la porcelaine. 

La première manufacture porcelainière de Saint-Léonard-de-Noblat, avait été fondée au XIXe siècle et devint le berceau du "blanc de Limoges". De ventes en cessions, c'est en 1963 qu'elle tombe entre les mains de la famille Coquet, avant de changer de propriétaire à plusieurs reprises dont le rachat, en 2007, par Jaune de Chrome.

En 2019, la manufacture avait été reprise par la Compagnie Européenne de Luxe et Traditions et fêtera, en 2024, le bicentenaire de sa naissance, sur les bords de Vienne. 

Jean-Louis Coquet aura défendu un savoir-faire reconnu bien au-delà de la Haute-Vienne. Ses obsèques seront célébrées vendredi 19 mars.