• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Page Emploi : gros plan sur l'entreprise Delouis blottie au sud-ouest de la Haute-Vienne

Page Emploi Delouis / © France 3 Limousin, Margaux Blanloeil
Page Emploi Delouis / © France 3 Limousin, Margaux Blanloeil

Moutarde, mayonnaise, vinaigrette… basée à Champsac en Haute-Vienne, l’entreprise Delouis a plus d’un siècle d’existence et elle ne cesse de se développer.
 

Par Margaux Blanloeil

Crée en 1885, Georges Delouis se lance dans la fabrication de vinaigre. Puis, l'entreprise connaît un second souffle lorsque Philippe Delouis reprend les rênes.

Il lance la fabrication de sauces, de mayonnaises, de moutardes et crée en 2003, ce qui deviendra son produit phare la vinaigrette biphasée. Une vinaigrette où l’huile est séparée du vinaigre, de la moutarde et des épices. En 2004, c’est la famille Brabant qui rachète l’affaire.


La philosophie

Gaël Brabant, l’actuel directeur reste attaché à la devise des débuts : concevoir des produits de qualité, proche d’une cuisine réalisée chez soi.
C’est grâce à des recettes comme celle-là que la société se démarque. Elle travaille au maximum avec une matière première régionale, sans ajouter de colorant, ni de conservateur.


Delouis aujourd’hui

La société basée à Champsac emploie actuellement 48 salariés.
Par jour, 15 à 25 000 moutardes, 30 à 50 000 vinaigrettes sont fabriquées chez Delouis, sans compter les mayonnaises et les autres sauces.
L’entreprise possède sa propre marque « Delouis ». Mais, la majorité de sa production (60%) se destine aux marques des distributeurs. Aujourd'hui, l’entreprise exporte au Japon, en Nouvelle Zélande, en Australie… Au total, elle travaille avec 30 pays différents. En 2018, son chiffre d’affaires s’élevait à 16 millions d’euros. 


Quel avenir pour l’entreprise ?

Chaque année, Delouis investit, invente, conçoit de nouveaux projets. En 2019, Gaël Brabant vise la création d’une vinaigrette à la sauce soja. Elle souhaite aussi développer ses produits biologiques, comme sa moutarde bio 100% limousine.
Une nouvelle ligne de production de contenant en plastique va lui permettre de concevoir 7 000 bouteilles par heure, au lieu de 2 000 actuellement.
Grâce à tous ces défis, la structure entend embaucher et agrandir son équipe. Elle devrait accueillir environ 4 personnes cette année, comme opérateur de conditionnement, cariste, agent de maintenance ou encore de fabrication.
 
Page Emploi : Gros Plan sur l'entreprise Delouis basée à Champsac en Haute-Vienne

 

Sur le même sujet

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus