Une grainothèque inaugurée à Panazol

Des graines de colza devant un champ. / © Marc Ollivier
Des graines de colza devant un champ. / © Marc Ollivier

Une grainothèque est un lieu d'échanges libre de graines de fleurs, de fruits et de légumes dans un esprit de partage. Certaines bibliothèques proposent des grainothèques. C'est désormais le cas à Panazol.

Par Angélique Martinez

Une grainothèque permet de favoriser la lutte pour la biodiversité en favorisant les semences paysannes.
Le fonctionnement de la grainothèque est basé sur le système du troc. Les graines déposées doivent être bio, et reproductibles. 
Ces graines doivent être issues d'une culture sans engrais et sans pesticides, une démarche en faveur du développement durable.
 
© France 3 Limousin
© France 3 Limousin


La grainothèque de Panazol est créée à la médiathèque. Une structure qui offre également un large choix d'ouvrages sur les plantes, le jardinage et les différents types de cultures. 

Aujourd'hui à 15h30, samedi 14 septembre, à la médiathèque de Panazol une conférence est proposée. Elle s'intitule "Ces graines qui nous nourrissent : faire ses propres semences dans son jardin et les partager". 
Cette conférence sera animée par Patrick Lespagnol de l'association "1001 semences". 

 

 

Intérêt d'une grainothèque


Les grainothèques sont des lieux accessibles à tous. Les installer dans les villes favorise une reprise de connaissances autour des cycles de la nature, sur l'alimentation et l'intérêt des graines. 

Les grainothèques proposent des semences paysannes à l'opposé des semences artificielles ( de type hybrides). Cela vise à lutter contre la standardisation des semences et l'effondrement de la biodiversité cultivée. 

Les échanges libres entre amateurs apportent moins de garantie que par l'intermédiaire d'une grainothèque. 
 

 

Quelles graines partager ?

Légumes, fruits, fleurs ... Toutes les graines sont bonnes à partager. Mais les variétés anciennes, rustiques et locales sont à privilégier. 

Certaines variétés sont faciles à produire (tomates, salades, courges, haricots) mais d'autres ont plus compliquées (carottes, choux, betteraves ...).
L'important est d'apprendre les bonnes techniques et les tutoriels ne manquent pas sur internet. 

Les trocs de graines donnent accès à tous au patrimoine végétal. La conservation des espèces est ainsi maximisée. 

Sur le même sujet

Les + Lus