Pas de stockage de déchets dangereux à Oradour-Sur-Glane

la zi Puy Gaillard d'Oradour-Sur-Glane / © Google street view
la zi Puy Gaillard d'Oradour-Sur-Glane / © Google street view

Le conseil municipal d’Oradour-Sur-Glane a émis un avis défavorable à l’implantation d’un site de collecte pour déchets dangereux sur la commune. L’entreprise poitevine Chimirec Delvert jette l’éponge.
 

Par Franck Petit

Philippe Lacroix, le maire d’Oradour-sur-Glane, se dit très clair sur la question :

Certes, ce projet aurait pu créer une quinzaine d’emplois à Oradour, mais j’ai écouté la population qui y était hostile.


C’est pourquoi le conseil municipal a émis un avis défavorable quant à l’implantation d’une entreprise de collecte, de tri et de transit de déchets dangereux. En fin de semaine dernière, Chimirec Delvert a donc fait savoir à la mairie qu’elle abandonnait le projet.

Elle souhaitait s’installer sur la zone de Puy Gaillard sur un terrain de 2,5 hectares. L’idée était désengorger un autre site situé à Jaunay Marigny dans la Vienne.

Si le projet avait vu le jour, des métaux lourds, batteries ou huiles de vidange auraient été stockés non loin du village martyr.
 

Sur le même sujet

Les + Lus