La collégiale de Saint-Junien révèle une partie de son passé

Des fouilles archéologiques préventives viennent d'avoir lieu au pied de la collégiale de Saint-Junien en Haute-Vienne. Elles ont permis de mettre au jour quelques traces du passé du cloitre au XIIème siècle.

Il y a 800 ans, au pied de la collégiale de Saint-Junien, un cloître accueillait une communauté de chanoines soumis à la règle de Saint-Augustin là où, quelques années plus tôt, l'évêque de Limoges Rorice II avait fait construire un oratoire sur le tombeau de l'ermite Junien.

Il ne reste plus de traces visibles de cet édifice mais mais des fouilles archéologiques viennent de mettre au jour des fondations, un puits et surtout des sépultures.

On a des sépultures qui sont couvertes avec des dalles et qui sont bien conservées. On a soulevé une dalle, on a vu que les ossements sont bien conservés.

Xavier Lhermite, archéologue

Lors de la Révolution française le cloître a disparu et, au XIXème siècle d'importants travaux d'étanchéité ont effacé une partie importante de l'histoire de l'édifice.

Aujourd'hui, le site s'apprête à renaître avec une nouvelle vocation pour les habitants de Saint-Junien. 

Nous avons souhaité rendre l’espace de ce cloitre aux Saint-Juniauds pour qu’ils puissent en bénéficier et en jouir en plein cœur de Saint-Junien au cœur de la Collégiale et l’aménager en petit espace de verdure, lui redonner son esprit très apaisant et très apaisé en plein cœur de ville.

Thierry Granet : adjoint au maire de Saint-Junien

A l'ombre de la vénérable collégiale, ce site pourrait donc un jour retrouver le calme et la sérénité pour lesquels il fut conçu il y a plusieurs siècles.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité