VIDÉO. Les chaussettes Broussaud débarquent aux USA

durée de la vidéo : 00h01mn37s
Les chaussettes Broussaud débarquent aux USA ! Reportage de Laurence Ragon et Pascal Coussy avec Alexandra Broussaud (directrice générale de l'entreprise), Aymeric Broussaud (directeur général de l'entreprise), Marina Pouget (salariée) et Esther Auberger (chargée de communication). ©France 3 Limousin - Laurence Ragon et Pascal Coussy

Les chaussettes made in Limousin seront présentées du 4 au 7 février prochain lors du salon de la lingerie à New York. Une première pour la marque haut-viennoise.

C'est un grand pas vers le rêve américain. Alors pas question de ne pas être à la hauteur du rendez-vous : un salon international de la lingerie à New York, ça se prépare ! Alors, pour plaire aux américains, la famille Broussaud a préparé une sélection taillée sur mesure.

"On est plutôt sur des modèles et des constructions très traditionnels, un style vraiment français, explique Alexandra Broussaud, codirectrice générale de l'entreprise. On essaye mettre en avant le savoir-faire et l'élégance à la française. Je pense que c'est ça qui peut plaire en France, mais également à l'étranger".

"Un marché démesuré"

Dans les ateliers, une centaine de machines tourne à plein régime pour assurer l'approvisionnement des 160 clients de l'entreprise. Deux ans après avoir été lancée, la marque "Maison Broussaud" s'est fixée pour objectif d'exporter vers les États-Unis dès 2023. 

"Un distributeur ou un réseau de magasins là-bas, c'est tout de suite 30, 40, 50 boutiques, c'est ça qui est impressionnant, jubile Aymeric Broussaud, codirecteur. Nous, on pense toujours à notre petit marché français, mais là-bas le marché est démesuré !".

Et ce marché, il entend bien le conquérir. Pour les salariés, c'est un peu de notre Limousin qui pourrait arriver aux pieds des Américains.

Marina Pouget, ouvrière chez Broussaud, est "fière de savoir qu'un produit français peut aller au-delà de la France". "Depuis nos bureaux, on ne se rend pas compte que nos chaussettes vont à l'international, c'est chouette ! ajoute Esther Auberger, responsable de la communication.

Avec cette première expérience new-yorkaise, l’entreprise Broussaud espère confirmer sa dimension internationale.