Jean-Claude Mailly évoque des fraudes sur la traçabilité de pièces fabriquées chez Ford

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière est venu soutenir les salariés de Ford à Blanquefort  ce vendredi. Il évoque des fraudes qui auraient été commises par Ford, et une fausse tracabilité des boites de vitesses fabriquées par la boîte.

"C'est quand même curieux". Jean-Claude Mailly était ce vendredi sur le site de Ford à Blanquefort en soutien aux salariés, inquiets pour leur avenir.
Interrogé par France 3 Aquitaine, le  secrétaire général de FO a évoqué des "choses curieuses" qu'il avait entendues. "
 

Apparemment il y a eu des boîtes de vitesse produites aux Etats-Unis avec le numéro de Blanquefort.

 
 
"Quand on produit une pièce il y a un numéro sur cette pièce pour savoir ou elle a été produite. C'est une question de traçabilité. Apparemment il y a eu des boîtes de vitesse produites aux Etats-Unis avec le numéro de Blanquefort.

Il y aurait ainsi un stock de 21 000 pièces en Espagne
".
 

Une plainte envisagée

Des soupçons qui , pour Jean-Claude Mailly, traduirait un "acte prémédité" de la direction de Ford, qui bénéficiait de dizaines de millions d'euros d'aides publiques de l'Etat et des collectivités locales en échange du maintien de l'emploi sur le site Girondin.
 
"On a pris la décision de solliciter l'aide de nos camarades américains et espagnols pour savoir ce qui se passe exactement", a poursuivi le secrétaire général de FO qui envisage de porter plainte
 
 

 
Fin février, le constructeur américain a fait part de sa volonté de se désengager du site de Blanquefort, en Gironde. Depuis, les salariés, inquiets pour leur avenir multiplient les actions auprès des élus comme des citoyens. L'objectif : informer la population, mettre la pression sur Ford et surtout, rechercher un éventuel repreneur.


Voir l'interview de Jena-Claude Mailly

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité