L’année des Pompiers de l’urgence internationale : retrospective

L’année 2015 a été mouvementée pour les Pompiers de l’Urgence Internationale (PUI). L’association basée à Limoges a menées plusieurs missions, notamment à Madagascar et au Népal. Retour sur l’année 2015

Par Gwendolina Duval

Ils ont été sollicités pour des missions à travers le monde. En 2015, les Pompiers de l’Urgence Internationale (PUI) n’ont pas chômé.
L’association limougeaude crée en 2004 a maintenant une dimension internationale. Ils détiennent un précieux label : l’INSARAG (International Search and Rescue Advisory Group), délivré par l’ONU qui leur donne la possibilité d’intervenir sur les grandes catastrophes internationales.
L’association compte aujourd’hui 145 bénévoles. La plupart sont des sapeurs-pompiers de la Haute-Vienne, également d’autres villes de France.

Deux missions d’intervention : à Madagascar et au Népal


En 2015, les Pompiers de l’Urgence Internationale ont été sollicités sur deux grandes catastrophes internationales.
En mars, à Madagascar. Une équipe de pompiers est mobilisée à Antananarivo, la capitale malgache, victime d’une tempête tropicale. En collaboration avec l’association SOS attitude, quatre membres bénévoles sont venus en aide aux sinistrés. La mission consistait à porter secours aux sans-abris et à soutenir l’aide alimentaire.

Un mois après, le 25 avril 2015, un terrible séisme d’une magnitude de 7.8 frappe le centre du Népal. Le lendemain, une équipe de six membres de PUI est envoyée à Katmandou. Il s’agit de deux maîtres chiens, un ingénieur structure et un médecin. La mobilisation a durée 5 jours, principalement dans la ville de Bhaktapur située à l’est de la capitale. Les Pompiers de l’Urgence International ont participé aux recherches dans les débris, accompagnés de plusieurs équipes de sauveteurs du monde entier.Le tout coordonné par l’ONU.

Les PUI font de la prévention à travers le monde


En 2015, les Pompiers de l’Urgence Internationale se sont déplacés au Paraguay et au Portugal pour participer à entraînements et des formations.
Une équipe était justement au Paraguay en novembre quand Arnaud Iché disparaît dans les eux de la rivière de Rio Bobos au Mexique lors d’un accident de Kayak. L’endroit est dangereux et les secours mexicains rencontrent des difficultés. L’équipe annonce alors qu’elle est prête à se déplacer au Mexique et intervenir. Finalement, le corps du kayakiste est repêché par les secours mexicains quelques jours plus tard.

Le label de l’ONU et les honneurs


En juin 2015, les équipes du PUI décrochent à nouveau le sésame. Au cours d’un exercice de tremblement de terre grandeur nature à la Souterraine, les PUI ont démontré qu’ils pouvaient intervenir sur les sites de catastrophes de grande envergure.
Les Pompiers de l’Urgence International sont donc reclassifié INSARAG (International Search and Rescue Advisory Group) par l’ONU pour cinq ans.

Cette année, le 13 février, le fondateur et président de l’association Philippe Besson est fait chevalier de la Légion d’Honneur. La décoration lui est attribuée pour son implication dans les PUI.

Puis en novembre, l’association se trouve un fameux parrain : le chanteur britannique Murray Head.

Philippe Besson sera l’invité de notre journal, ce soir dans le 19/20.

A lire aussi

Sur le même sujet

Match (solidaire) : Variétés Club de Didier Deschamps vs. Aviron Bayonnais

Les + Lus