Variant Delta dans les Landes : levée d’une partie des restrictions sanitaires

La situation ayant été contenue, les autorités ont décidé de mettre progressivement en place la phase 4 du déconfinement dans le département, et appellent les Landais à se faire vacciner.

L’épidémie n’a pas reflué, mais elle n’a pas explosé non plus dans les Landes. Une stabilisation qui permet à l’ARS de de changer de braquet. Le seuil d’incidence est resté stable autour de 50/100 000 habitants. Et on dénombre toujours 7 clusters (5 dans des entreprises, 2 dans des EHPAD), pas plus. De plus, « les formes graves restent modérées », explique la préfecture dans un communiqué. « Au 5 juillet, 4 personnes sont en service de réanimation (2 le 30 juin) ».

C’est la raison pour laquelle la phase 4 du déconfinement a été enclenchée dans les Landes, seul département à être resté jusque-là en phase 3. Un choix fait par l’exécutif suite à la venue de Jean Castex et Olivier Véran à Mont-de-Marsan le 24 juin dernier. Après une semaine de mise sous observation, les Landes avaient vu le reste de la France se déconfiner sans pouvoir suivre le pas.

Fin de la jauge dans les restaurants

Dès aujourd’hui, sont levées plusieurs règles. La jauge à 65% dans les établissements recevant du public comme les cinémas, arènes, stades, cirques etc.
La jauge à 4m2 par client dans les commerces, les musées ou encore les bibliothèques n’est plus en vigueur.
Enfin, il n’y a plus non plus de jauge à 50% de la capacité d’accueil à l’intérieur des restaurants. C’est cette dernière mesure qui est la plus symbolique et qui devrait mettre du baume au cœur de tout un secteur d’activité. Alors que les vacances scolaires viennent de commencer, le monde du tourisme va pouvoir respirer un peu et rassurer les touristes ayant prévu de séjourner dans le département.

► Landes : l’ombre du variant Indien plane sur la saison touristique

Prudence, la situation reste « atypique »

La préfecture reste néanmoins prudente. Le cas des Landes reste particulier. Le taux d’incidence est deux fois plus élevé qu’au niveau national où il se situe à 24,1. Il est de 19,8 en Nouvelle-Aquitaine. Par ailleurs, « Ces clusters concernent des personnes infectées par le variant Delta », indique l’ARS, « ils sont à fort niveau de positivité et incitent à la plus grande vigilance ». « La circulation du variant Delta, présent dans les clusters et sur l’ensemble du département, s’intensifie avec un niveau de pénétration de 82 % des tests criblés pour la semaine du 21 au 26 juin et 85 % pour la semaine du 28 juin au 2 juillet ».

Les mesures qui restent en vigueur

Si la situation semble maîtrisée, les autorités veulent rester prudentes pour éviter que les indicateurs ne repartent à la hausse. Ainsi, certaines mesures sont prolongées, par arrêté préfectoral, jusqu’au 21 juillet inclus :

(*) Listes des communes à forte densité de personnes : Aureilhan, Azur, Bias, Biscarrosse, Capbreton, Dax, Gastes, Labenne, Léon, Linxe, Lit-et-Mixe, Messanges, Mézos, Mimizan, Moliets et Maâ, Mont-de-Marsan,  Ondres, Parents en Born, Sainte-Eulalie-en-Born, Saint-Julien-en-Born, Saint-Paul-les-Dax, Saint-Pierre-du-Mont, Sanguinet, Seignosse, Soorts-Hossegor, Soustons, Tarnos, Vielle-Saint-Girons, Vieux-Boucau-les-Bains.

« 60% des Landais ont reçu une première dose de vaccin »

C’est le leitmotiv du gouvernement. Pour lutter contre le variant indien mettre en avant la vaccination. C’est la raison pour laquelle une nouvelle fois, « la préfecture des Landes et l’ARS invitent toutes les personnes non vaccinées à se faire vacciner, dans les centres de vaccination, auprès des pharmacies, de leur médecin généraliste ou auprès d’un cabinet infirmier. Le variant Delta en forte rogression chez certains de nos voisins proches a incité le secrétaire d'Etat aux affaires Européennes à conseiller ce matin aux vacanciers d'"éviter l'Espagne et le Portugal".

Des opérations ponctuelles sont également mises en place : bus de vaccination, opérations spécifiques en entreprise. Des opérations annoncées dès la semaine dernière, cliquez ici pour en savoir plus. Selon l’ARS, à ce jour, 60 % des Landais auraient reçu une première dose de vaccin, et 40 % auraient un schéma vaccinal complet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société tourisme économie vaccins - covid-19