Insolite dans les Landes : une communauté de flamants roses s'invite au marais d'Orx

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cendrine Albo

De jeunes flamants rose ont décidé de profiter de la tranquillité de la réserve naturelle du marais d'Orx dans les Landes. Une vingtaine au total. Une visite en nombre très inhabituelle sur ce site de la façade atlantique. Où il est possible de les observer de très près.

"C'est assez surprenant. Ils sont arrivés mercredi dernier, il y a une semaine". Paul Lesclaux est garde naturaliste sur la réserve naturelle du marais d'Orx. Des flamants roses, il en a déjà aperçus sur le site mais jamais en si grand nombre.

De jeunes oiseaux qui se sont peut-être un peu perdus...

"L'année dernière, on en a eu deux ou trois qui se sont attardés une partie de l'hiver. Mais là, il y en a une vingtaine, c'est un record pour la réserve".

Le naturaliste pense qu'ils sont partis de la zone méditerranéenne, "de la Camargue ou de la côte est de l'Espagne" estime t-il, " mais ils ne portent pas de bague donc on ne peut pas connaître précisément leur origine".

Ce sont en tous cas de très jeunes oiseaux, âgés de 5 ou 6 mois seulement, ce qui pourrait expliquer leur présence ici. "Ils ont pu partir plein ouest de façon un peu erratique pour arriver le long du littoral atlantique. Quelques cas ont aussi été rapportés du côté du Portugal".

Ils pourraient passer l'automne ici, voire une partie de l'hiver avant de rejoindre l'Afrique.

Une situation assez exceptionnelle, "d'autant qu'ici sur le marais, on est quand même dans un contexte d'eau douce. D'habitude, l'espèce s'arrête plutôt dans les estuaires, dans les eaux saumâtres pour s'alimenter". 

Visibles à quelques mètres 

Ces jeunes oiseaux semblent en tous cas apprécier les centaines d'hectares de tranquillité que leur offre la réserve naturelle du marais d'Orx. 

Les visiteurs du site seront surpris de pouvoir les voir de très près.

"Ils sont très très proches des postes d'observation, à quelques dizaines de mètres seulement" affirme notre hôte qui invite le grand public à participer aux "48 heures nature" proposées par la Région Nouvelle-Aquitaine samedi 2 et dimanche 3 octobre.

Des gardes naturalistes feront découvrir gratuitement au grand public la faune et la flore locale mais aussi les oiseaux migrateurs qui s'arrêtent sur le site. 

Et si vous vous demandez pourquoi ces jeunes flamants ne sont pas encore roses, sachez qu'"ils ne le sont pas pour le moment".

"Ils le deviendront en repartant vers les zones de reproduction où l'espèce s'alimente notamment de crevettes" nous précise Paul Lesclaux. "C'est ce qui leur fera prendre une teinte rosée à l'âge adulte".

A la rencontre des flamands rose en image avec  le reportage d'Alexandre Perrin et Laurent Montiel :

durée de la vidéo: 01 min 44
Des flamants roses s'invitent au marais d'Orx dans les Landes

iuo