Les physalies débarquent en Aquitaine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin .

Ces invertébrés marins, très proches des méduses, flottent le long des côtes aquitaines en particulier au large du département des Landes. Des animaux de 10 cm environ. L'ARS, l'agence Régionale de la Santé Aquitaine appelle à la vigilance. 

On les reconnaît à leur flotteur de couleur bleutée. et à leurs filaments urticants qui peuvent  atteindre plusieurs mètres. Attention, même si les physalies sont échouées ou mortes, il est recommandé de ne pas les toucher.

Sinon, contactez le poste de secours le plus proche ou appelez le SAMU Centre 15 si nécessaire.

Il faut retirer les tentacules qui sont adhérentes à la peau, sans les écraser, en appliquant du sable sec ou de la mousse à raser sur la lésion et en grattant avec un carton rigide. La lésion doit ensuite être rincée à l’eau de mer. Vous pouvez également ressentir des  symptômes plus généraux comme des malaises, vertiges, maux de ventre, frissons, tremblements, gêne respiratoire, douleur thoracique.

Depuis début juillet, un premier cas d’envenimation sans gravité a été déclaré.

La cellule régionale de l’Institut de veille sanitaire (Cire) et le centre antipoison et de toxicovigilance de Bordeaux (CAPTV) ont mis en place la surveillance PhysaTox des cas d’envenimations par physalie à partir d’un réseau de postes de secours le long du littoral, avec le concours des Compagnies républicaines de sécurité (CRS). 


 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité