Un pont pour les animaux au dessus de l'Autoroute A64 à Saint-Cricq-du-Gave

La fauve sauvage pourra bientôt traverser l'Autoroute A64 entre Bayonne et Pau en toute sécurité. D'ici un an, sangliers, renards, chevreuils, reptiles ou batraciens pourront emprunter une passerelle aménagée, un éco-pont. Les travaux ont commencé. Ils coûteront sept millions d'euros !


Image de synthèse du futur éco-pont qui enjambera l'A 64.
Image de synthèse du futur éco-pont qui enjambera l'A 64.
L'ouvrage doit contribuer au maintien de la  biodiversité de part et d'autre de l'Autoroute : 43 mètres de long, 20 mètres de large. Des mares seront aménagées, 600 arbres plantés pour inciter les animaux à emprunter l'éco-pont comme l'explique Florent Forté, conducteur d'opérations Vinci Autoroutes : 

On va créer des écrans bois qui vont jouer le rôle d'anti-éblouissement. Il va y avoir également des espèces végétales particulières qui vont favoriser le passage de ces animaux. Il y aura aussi des cachettes aménagées entre les rondins et les pierres pour faciliter le passage des plus petites bêtes. 


Pas de panneaux indicatifs donc mais un environnement favorable pour les sangliers, renards, chevreuils, reptiles ou batraciens qui devraient se croiser sur l'éco-pont. 

L'endroit n'a d'ailleurs pas été choisi au hasard sur la commune de Saint-Cricq-du-Gave. Il a fait l'objet de plusieurs années de réflexion explique Sophie Lethuin-Farge, chargée de communication pour Vinci Autoroutes : 


Il y a eu deux ans d'études avec toutes les parties prenantes, les écologues, les fédérations de chasseurs, les services de l'Etat ce qui a permis d'avoir un récit bibliographique puis un an sur le terrain avec par exemple des pièges-photos qui permettent de photographier les animaux qui passent et de les répertorier. 


L'ouvrage coûtera 7 millions d'euros. Il avait été décidé au moment du choix du site. Il répond à l'une des priorités du Grenelle de l'Environnement.


Le reportage de Patrick Pannier et Laurent Montiel : 
durée de la vidéo: 01 min 41
Un éco-pont pour les animaux au dessus de l'A64

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société autoroute économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter