replay

Une jeune entreprise apicole du Lot-et-Garonne ouvre ses premières boutiques en France et rayonne à l’étranger

Les abeilles de Malescot, une exploitation familiale, entièrement dédiée aux abeilles, produit environ 40 tonnes de miel bio par an. Un miel exporté dans le monde entier, et très apprécié en Europe, en Inde et aux États-Unis.

Une histoire de famille 

À l’origine, le Domaine de Malescot situé à Bouglon, était une exploitation agricole traditionnelle de cultures de céréales. Le père, Hervé Charle, un féru d’apiculture, y implante une dizaine de ruches.  Une passion pour les abeilles et un savoir qu’il transmet à ses trois enfants, Manon, Clara et Benjamin. Tour-à-tour institutrice, chargée d’affaires dans une banque à Londres, et manager dans la grande distribution, ils n’hésitent pas à changer de vie pour se lancer en 2019 dans la production et la commercialisation de leur propre miel. Aujourd’hui, l’entreprise qui compte une dizaine de collaborateurs, consacre la totalité du domaine familial à l’apiculture biologique.

Nous produisons uniquement une appellation de miel bio sur le domaine, nous avons donc pris la décision de travailler main dans la main avec d’autres apiculteurs français qui partagent nos valeurs et savoir-faire. Notre exigence en matière de traçabilité et de qualité est au cœur de notre démarche engagée.  

Manon Charle

Co-fondatrice et apicultrice - Les Abeilles de Malescot

Les abeilles sont reines ! 

Un véritable paradis ! Au Domaine de Malescot, les abeilles sont élevées dans un environnement propice à leur bien-être. Tout a été imaginé pour leur offrir le meilleur environnement possible. Les 500 ruches, implantées sur plus de 300 hectares, sont disposées dans des emplacements sélectionnés avec soin, à l’abri du vent. Pour éviter de stresser les abeilles, pas de transhumance, les ruches ne sont pas déplacées. Quant à la nourriture, elle est variée et abondante. En plus des prairies naturelles, bois et étangs, 150 hectares de fleurs mellifères sont semées.

 

Quel bilan tirez-vous de ces trois années d’existence ?

Nous avons appris énormément en trois ans et nous tirons de nombreuses leçons de ces premières années. Premièrement, qu’il était possible de créer un modèle responsable et durable autour de notre domaine dédié aux abeilles.  Deuxièmement, qu’il était essentiel de contrôler la production de nos produits de l’abeille jusqu’au produit fini. C’est le cas pour 90% de nos produits. Grâce à cela, nous avons pu développer plus d’une centaine de références très rapidement tout en nous assurant de la traçabilité de nos produits. Et enfin, le travail d’équipe est essentiel. Entre la production, la logistique, nos boutiques, le commercial en France et à l’étranger, c’est grâce à notre super équipe de collaborateurs que nous sommes capables de développer tous ces beaux projets et d’en envisager encore plus pour demain.

L’apiculture connait une situation très préoccupante. La mortalité reste élevée et augmente de manière alarmante. Qu’en est-il au Domaine de Malescot ? Et comment tentez-vous d’y faire face ?

En France, c’est environ 20% des abeilles domestiques qui meurent chaque année – ce qui est énorme, même si on est encore loin des 40% d’Amérique du Nord. Chez nous, nous avons réussi à faire tomber ce taux à 5%. Dans un monde parfait, les abeilles ne devraient pas avoir besoin de l’intervention humaine. Malheureusement, les changements climatiques trop importants et l’arrivée de nouveaux prédateurs qui n’ont rien à faire dans leur environnement nécessitent une intervention humaine pour assurer leur survie.

Nous avons créé un environnement dédié à nos abeilles : les 300 hectares de notre exploitation sont dédiés entièrement à nos abeilles et nous semons plus de 150 hectares de fleurs par an. Nous faisons des visites régulières de nos ruches et piégeons efficacement le frelon asiatique. Malheureusement tous les apiculteurs ne peuvent pas mettre en place de telles pratiques, nous travaillons donc sur la génétique de nos abeilles afin d’en créer de plus résistantes et échangeons avec d’autres apiculteurs français nos reines pour pouvoir obtenir des abeilles plus résistantes.

Vos ambitions pour 2024, quelles sont-elles ?

Nous voulons tout d’abord continuer notre effort pour lutter contre la mortalité des abeilles françaises.  Cela en travaillant main dans la main avec nos apiculteurs français partenaires pour faire rayonner tout le travail mis en place sur notre domaine à Malescot.

Ensuite, nous voulons continuer d’ouvrir des boutiques en propre en France pour faire rayonner notre savoir-faire à l’échelle nationale tout en continuant notre croissance à l’étranger. Nous avons beaucoup de gammes en préparation pour 2024 et allons continuer à proposer à nos clients des produits innovants et gourmands autour du miel tout en respectant une grande traçabilité. Consommer des produits à partir de miel français, c'est une façon de préserver l’apiculture française.

L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité