Les maires du littoral basque réclament l'accès aux plages dès ce week-end

Pourra-t-on marcher sur le sable ou se baigner dès ce week-end au Pays basque ? C'est en tout cas ce qu'espèrent les maires des communes du littoral qui ont soumis leur projet de « plage dynamique » au préfet du département. Ce dernier doit donner sa réponse en fin de semaine.
 
Pourra-t-on fouler le sable des plages d'Anglet dès ce week-end ?
Pourra-t-on fouler le sable des plages d'Anglet dès ce week-end ? © Allande Boutin - France 3 Euskal Herri
C'est le maire de Bidart, Emmanuel Alzuri, qui porte le projet de « plage dynamique » au nom de tous les maires des communes de la côte basque. Les élus d'Anglet, Biarritz, Bidart, Guéthary, Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Urrugne et Hendaye parlent d'une même voix. Ils souhaitent avoir une position unitaire sur l'épineuse question de l'accès aux plages et ont présenté leur dossier ce mardi au préfet des Pyrénées-atlantiques.


« Nous proposons un système de plage dynamique qui interdit de stationner sur sa serviette mais permet d'aller nager ou surfer », explique Emmanuel Alzuri.
 
Tout le monde espère que cette barrière s'ouvrira le week-end prochain !
Tout le monde espère que cette barrière s'ouvrira le week-end prochain ! © Allande Boutin - France 3 Euskal Herri


C'est quoi une plage dynamique ? 


Le concept de « plage dynamique » prévoit donc que les plages soient ouvertes à la promenade, à la baignade et aux sports nautiques comme le surf, du petit matin jusqu'à 19 heures le soir. Cela signifie qu'il ne sera pas question de poser sa serviette sur le sable pour bronzer des heures durant. Non, il sera seulement possible de se promener en marchant sur le sable, de faire son jogging, de se baigner ou de surfer. Ainsi nulle concentration de population ne sera à craindre.
La limite de 19 heures évitera aussi les rassemblements pour des pique-niques ou des apéritifs au coucher de soleil. Mais attention, les maires préviennent qu'en cas de débordements, l'opération sera immédiatement stoppée. La convivialité devra encore attendre !
 
Pour le moment, pas question de s'installer sur les tables de cette paillote fermée !
Pour le moment, pas question de s'installer sur les tables de cette paillote fermée ! © Allande Boutin - France 3 Euskal Herri


Ce dispositif, présenté au préfet, vient en dérogation à l'interdiction gouvernementale en vigueur depuis le début du confinement le 17 mars. Les plages dynamiques ne seront en place que pour deux semaines puisque le 2 juin, de nouvelles mesures seront annoncées pour la deuxième phase du déconfinement.


S'il est validé, le possible accès aux plages viendra compléter l'assouplissement déjà en vigueur depuis ce mardi matin, avec la réouverture des sentiers et espaces longeant les plages. Des mesures qui vont certainement faire retomber la frustration des promeneurs et des sportifs, en espérant que le soleil soit de la partie !
 
Se promener au bord des plages est de nouveau possible depuis ce mardi, comme ici à Biarritz. Se promener sur les plages sera probablement possible dès ce week-end.
Se promener au bord des plages est de nouveau possible depuis ce mardi, comme ici à Biarritz. Se promener sur les plages sera probablement possible dès ce week-end. © Allande Boutin - France 3 Euskal Herri


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement pays basque nature parcs et régions naturelles surf sport sports nautiques mer covid-19 santé société