Plusieurs milliers de marcheurs pour le climat en Limousin

Un des slogans de la Marche pour le Climat à Guéret le 21_092019 / © Marielle Camp
Un des slogans de la Marche pour le Climat à Guéret le 21_092019 / © Marielle Camp

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté pour le climat ce  samedi 21 septembre 2019 en Limousin, notamment à Limoges, Saint-Junien, Brive et Guéret.

 

Par Pascal Coussy

En cette journée du samedi 21 septembre des jeunes ont défilé dans le monde entier pour exprimer leurs inquiétudes face au réchauffement climatique.

En Limousin des rassemblements ont débuté à 11h00 à Limoges, Saint-Junien, Guéret et Brive.

A Limoges, 1 150 personnes selon la police et 3 500 selon ls organisateurs sont descendues dans les rues sous le soleil et dans une ambiance bon enfant.

A Guéret, 270personnes selon la police ont également manifesté, accompagnées de 10 gilets jaunes.

A Brive, la police a décompté 500 marcheurs pour le climat.
 
Plusieurs milliers de manifestants pour le climat en Limousin
Plusieurs milliers de personnes (1 150 selon la Police, 3 500 selon les organisateurs) se sont rassemblées samedi 21 septembre à Limoges à l'occasion de la Marche pour le Climat. D'autres ont manifesté à Guéret, Saint-Junien et Brive. Intervenant : Michel Galliot : climatologue, président de Limousin Nature Environnement - France 3 Limousin - Vanessa FINOT, Jean-Marie ARNAL

 
Marche pour le climat à Limoges
Premières images d'ambiance de la Marche pour le Climat à Limoges samedi matin 21 septembre 2019 - France 3 Limousin - Jean-Marie Arnal
 

A Voutezac, en Corrèze, les futurs agriculteurs apprennent à tenir compte du réchauffement climatique


Pour répondre à la montée des préoccupations environnementales et aux inquiétudes sur le réchauffement du climat le lycée d'horticulture et du paysage de Voutezac en Corrèze a fait évoluer ses enseignements.

Les lycéens de cet établissement peuvent aujourd'hui apprendre des pratiques agricoles et horticoles qui tiennent compte de leurs préoccupations environnementales.

Les BTS en technico-commercial cajolent des variétés oubliées mais peu gourmandes en eau.

Les étudiants en aménagement paysager ne parlent plus que de paillage végétal, de ville verte et de lutte contre le réchauffement climatique.

D'autres apprennent à mettre des plantes grimpantes contre les façades pour isoler les maisons et éviter d’acheter un climatiseur.

Une délégation d’élèves s’est rendue à Montréal au Canada pour observer la mise en place d’un potager sur le toit d’un centre commercial : le circuit de distribution alimentaire le plus court du monde.

Une classe de première a visité une parcelle où l’on mélange céréales, potager et verger : un exemple d’agroforesterie qui veut se substituer à la monoculture et planter plus d'arbre pour absorber le carbone.
 
Le lycée d'horticulture et du paysage de Voutezac à l'heure de la lutte pour le climat
Alors que les jeunes se mobilisent dans le monde entier pour lutter contre le réchauffement climatique, les élèves du Lycée d'horticulture et du paysage de Voutezac en Corrèze suivent de enseignements qu ont évolué vers des pratiques plus respectueuses de l'environnement et du climat. Intervenants : Tanguy Bastier : BTS 2ème année aménagement paysager, Guillaume Lapeyre : Professeur aménagement paysager, Laurent Vernant : Professeur d'horticulture, Maxime Aubert : élève de 1ère Bac Pro, Kaïs Hamoul : élève de 1ère Bac PRO - France 3 Limousin - Jean PERRIER, Ali MARTINIKY

 

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus