Nouvelle région : les entreprises du Limousin s'interrogent sur les aides européennes

© F3Limousin
© F3Limousin

Certains chefs d'entreprises du Limousin se demandent s'ils auront encore une place privilégiée dans l'économie de la nouvelle grande région. Au cœur des préoccupations : les aides aux investissements.

Par Hélène Abalo

Dans le cadre de la nouvelle région, les entreprises du Limousin continueront-t-elles à bénéficier des aides de la collectivité territoriale et en fonction de quels critères d'attribution? Parmi ces subventions publiques, on trouve celles qui viennent de Bruxelles et qui sont gérées par les régions, ce sont les AFR, les aides à finalité régionale. Des aides très importantes pour les PME du Limousin qui, pour la Commission européenne, est un territoire très particulier.   
 

Vidéo

 
Réforme territoriales : les aides régionales
Dans le cadre de la nouvelle région, les entreprises du Limousin continueront-t-elles à bénéficier des aides de la collectivité territoriale et en fonction de quels critères d'attribution ?  - Philippe Mallet, Sébastien Bugeaud

 
Avec ce zonage et ces critères, certains chefs d'entreprise du Limousin se demandent  si la nouvelle région ne va pas les oublier dans l'attribution des aides à l'investissement ou se retirer de leur capital. Une crainte qui, en fait, dépend du secteur d'activité, de la taille de l'entreprise et de son emplacement géographique.  

Pour Olivier Couffy, à la tête d'une entreprise de 8 salariés à Saint-Germain-les-Belles en Haute-Vienne, la nouvelle région risque d'avoir d'autres priorités comme le secteur de la viticulture et des forêts landaises.

Moins d'inquiétude pour les responsables de Silab à Saint-Viance en Corrèze, car ce fleuron de la dermato-cosmétique s'est déjà affranchi des frontières administratives en ouvrant ses marchés vers l'extérieur.

Quant à Philippe Dugenest, directeur de Microplan, entreprise spécialisée dans les pièces en granit, à La Forêt-du-Temple en Creuse, son éloignement des grands axes de communication risque de faire sortir la société des écrans radar de la grande région.
 

Vidéo

 
Saint-Germain-les-Belles (Haute-Vienne)
Olivier Couffy, président de LBAF  
St-Viance (Corrèze)
Xavier Gaillard, directeur général délégué à la stratégie - SILAB  
La Forêt du Temple (Creuse)
Philippe Dugenest, directeur de Microplan  
La place des entreprises dans la grande région
Certains chefs d'entreprises du Limousin se demandent s'ils auront encore une place privilégiée dans l'économie de la nouvelle grande région. Au cœur des préoccupations : les aides aux investissements.  - Philippe Mallet, André Abalo - montage Sébastien Bugeaud


Sur le même sujet

Les + Lus