L'Hôpital de Bayonne vient en collaboration avec le Parquet du Tribunal de Bayonne, d'officialiser l'ouverture d'un institut de médecine légale. Il est essentiel pour les besoins des enquêtes judiciaires de connaître le plus tôt les causes de la mort d'une victime. Bordeaux prenait en charge.

Maintenant les autorités judiciaires peuvent compter sur une équipe constituée au sein du Centre Hospitalier de Bayonne, la rapidité des conclusions de médecine légale ont poussé les services à ouvrir cette structure. L'Hôpital en avait les moyens, déjà en place pour certains matériels, la justice en avait besoin car jusqu'à cette date c'est le Centre de Médecine Légale de Bordeaux qui prenait en charge les autopsies. Le Centre bordelais installé dans l'espace de l'Hôpital de Pellegrin gère de nombreux dossiers locaux et régionaux, voir de l'extérieur de la région. En décentralisant pour les cas courants sur Bayonne, les instances permettent un accroissement dans la production de recherches des causes de la mort.

L'outil idéal existe déjà au sein de l'Hôpital, le scanner peut donner rapidement par des coupes successives par radiographie des différentes parties du corps des éléments pathologiques visuels sur les circonstances de la mort. Ce qui échappe à l'oeil, ne l'est plus face à la prospection précise de l'outil, il permet de donner des réponses rapides dans le cadre d'enquêtes locales au Pays basque. La présence de médecins légistes permet de répondre à la demande nécessaire de constatation de faits avérés par la présence d'éléments sur le corps d'une victime vivante, le simple certificat médical d'un médecin libéral n'a pas la même portée que les conclusions d'un médecin légiste.

La médecine légale a plus d'un siècle d'expérience, elle a accumulé dans ses connaissances tous les cas de morts, des communes au plus anecdotiques. Une antenne sous la forme d'un institut à Bayonne donnera plus de facilité à l'instance judiciaire pour avoir des actes authentiques de constatations, les médecins procédant sont assermentés, ces constats permettront ainsi de diriger plus rapidement les enquêtes judiciaires. Il est toujours essentiel pour les besoins des enquêtes de connaître les causes, parce que la procèdure s'enclenche est en conséquence des faits. S'ils sont délictueux ou criminels, la procédure n'est pas la même, les moyens mis en oeuvre non plus. La présence de cet Institut médico-légal permettra de donner des réponses rapides aux enquêteurs et aux juges. 

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité