Au Pays basque, les deux incendies d'Ibardin et de La Rhune sont sous contrôle ce dimanche midi

Publié le Mis à jour le
Écrit par HC avec l'AFP

Engagés sur de multiples foyers depuis hier samedi, les pompiers se concentrent ce dimanche sur les deux principaux incendies, l'un venu de l'Espagne voisine, dans le secteur du col d'Ibardin, et l'autre dans le secteur du sommet de La Rhune. 700 hectares sont partis en fumée. 

Ce dimanche, c'est un spectacle de désolation sur les montagnes du Pays basque. 700 hectares ont brûlé entre Biriatou, Urrugne et Ascain. Le vent continue de souffler. Une centaine de pompiers reste mobilisée, aidée d'un hélicoptère. 

Une enquête a été ouverte par le Parquet de Bayonne. L'incendie pourrait être, en partie, du à des écobuages mal maitrîsés, ces brûlages agricoles. Ils étaient autorisés hier jusqu'en début d'après-midi mais en raison de "conditions météorologiques favorables à la propagation du feu", avec des températures douces et des vents violents, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques a pris un arrêté d'interdiction d'incinération des végétaux jusqu'à lundi.

Le maire d'Ascain, commune particulièrement touchée envisage de porter plainte et reste inquiet ce dimanche pour ces administrés.

durée de la vidéo: 00 min 28
Jean-Louis Fournier, maire d'Ascain

A Ascain, le feu a été stoppé très près des maisons. Quelques bergeries ont brûlé. 

Hier samedi, jusqu'à 170 militaires ont été mobilisés au Pays basque. Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques, renforcés en soirée par des pompiers des Landes, ont été engagés sur "une multitude de petits foyers", dont deux principaux: l'un depuis le matin venu de l'Espagne voisine, dans le secteur du col d'Ibardin, et l'autre dans le secteur du sommet de La Rhune (905 m d'altitude), a déclaré le sous-préfet de Bayonne hier soir.

C'est seulement après 20h30 hier soir que la situation a commencé à se calmer sur les deux fronts, qui restent toujours actifs, ce dimanche, mais sont désormais sous contrôle. 

Des incendies qui n'ont pas fait de victime mais ont amené à évacuer environ 70 randonneurs par précaution, ont indiqué les autorités.

durée de la vidéo: 01 min 25
Feux au Pays basque

D'autres randonneurs ont été invités à rebrousser chemin par la gendarmerie qui bloquait les accès, a précisé le sous-préfet.

   

    

Des vents violents ont soufflé à plus de 100 km/h sur le relief pyrénéen hier samedi. Ils ont attisé les flammes et ont par ailleurs priver quelque 5.000 foyers d'électricité dans l'après-midi dans les secteurs d'Espelette, Hasparren, Mauléon, a indiqué Enedis. Seuls quelques centaines restaient coupés en début de soirée.