replay

Passion vélo, l'histoire du cyclisme et des champions du Pays basque

En juillet 2023, le Tour de France est parti de nouveau du Pays basque, à Bilbao, côté espagnol. Un succès populaire et une visibilité médiatique incroyable pour la région. Une belle occasion de parler vélo avec des passionnés et experts de la discipline.

Juillet 2023, le Tour de France part à nouveau du Pays basque, à Bilbao, puis le traverse à Saint Sébastien, Amorebieta, Vitoria et Bayonne. Une belle occasion de parler vélo en Pays basque, d’autant que Francis Lafargue et Ximun Larre ont écrit à quatre mains une remarquable « Histoire du cyclisme au Pays basque nord », un ouvrage très riche en photos, certaines inédites, puisées dans les collections et trésors de Francis.

Le Pays basque nord, terre de champions

Ce territoire est une terre de sports : pelote, foot et rugby, plus récemment de surf et traditionnellement aussi de vélo. Cet ouvrage est à la fois un hommage à des figures du cyclisme du Pays basque et aux courses et critériums qui ont rythmé la vie sportive. Dans l’entre-deux-guerres ces courses étaient très nombreuses et populaires. De jeunes talents s’y faisaient un nom et les dents !

Il ne faut pas oublier qu’autrefois, presque chaque fête de villages organisait son critérium. Le vélo après la pelote, c'était le sport par excellence. Aujourd’hui, ce sont plutôt des trails qui sont organisés ! »

Ximun Larre

Nous nous attaquons à quelques grands noms que je me suis permis de sélectionner, en fonction aussi des archives dont je dispose. Pour tous les autres à découvrir ou redécouvrir, je conseille la lecture de l’ouvrage de Ximun et Francis !

  • André Darrigade, le plus Biarrot des Landais ! Champion du monde sur route en 1959, vainqueur de 22 étapes du Tour de France, le « lévrier des Landes », son surnom, rend hommage à son élégance physique et morale. Il fut libraire à Biarritz où il vit depuis plus de 50 ans ! Un Basque d’adoption.

  •  Marcel Queheille surnommé le « diable rouge » sûrement en raison de son béret rouge éternellement vissé sur sa tête. Il remporte l’étape qui arrive à Bayonne en 1959, ce qui fait de lui le souletin le plus capé en cyclisme. Sa carrière s’échelonne de 1950 à 1963. On le voyait encore monter en danseuse les cols des Pyrénées qu’il aimait tant même à 80 ans passés !
  • Romain Sicard de Hasparren est en 2009 vainqueur du Tour de l'Avenir et champion du monde espoir sur route. Professionnel entre 2009 et 2021, il participe à sept tours de France, cinq Vuelta d’Espagne et un Giro d’Italie, dans les équipes basques Orbea et Euskaltel puis au sein de l'équipe Total Direct Energie. Des problèmes de santé mettent hélas fin prématurément à sa carrière. Il s’occupe aujourd’hui activement de l’équipe Team Iparralde, mettant toute sa passion et toute son expérience au service de jeunes pousses du cyclisme du Pays basque et du sud des Landes.
  • Miguel Indurain même s’il n’est pas de ce « côté-ci » le Navarrais de Villaba (près de Pampelune), vainqueur du Tour de France cinq fois consécutives de 1991 à 1995, champion du monde du contre-la-montre en 1995 et champion olympique en 1996, ami de Francis Lafargue, ne pouvait que figurer dans mon choix.

La ferveur au Pays basque sud

Après le Pays basque nord, une petite incartade de l’autre côté de la frontière, à Saint-Sébastien en Guipuzcoa. Terre de vélo également. La Fédération de cyclisme du Guipúzcoa compte quelque 3 000 licenciés et organise plus de compétitions que partout dans le reste de l’Espagne ! La plus ancienne équipe sponsorisée au monde est basque. L'équipe Baqué, qui fêtera en 2024 ses 46 ans d’activité, va s'arrêter, ne pouvant poursuivre face aux grosses écuries professionnelles.

Le Guipuzcoa est une terre d’accueil pour les cyclistes semi-pro et pro du Pays basque de France et du sud des Landes. L’équipe Team Iparralde participe à de nombreuses courses dans la province voisine.

Nous considérons comme « nôtre » l’équipe Team Iparralde qui fait vraiment partie de la famille du cyclisme basque.

Arritxu Iribar

Économie et cyclisme

Le cyclisme est un tout : sport et économie. En préparant l’émission, Francis m’avait proposé d’aborder ce thème et souhaité nous faire découvrir l’entreprise Etxeondo. Elle est l’une des plus cotées pour la qualité de ses maillots et cuissards pour les coureurs. La famille Rodrigo habille les grandes équipes telles Euskaltel, Reynolds, Once, Banesto, Sunweb, CCC, depuis 1976. Paco débuta chez Balenciaga, rien de moins !

Le Pays basque produit des vélos également comme la célèbre entreprise Orbea à Mallabia en Biscaye ou encore BH à Vitoria-Gasteiz. Deux usines créées à Eibar en Guipuzcoa lesquelles jusque dans les années 1920, étaient réputées pour la qualité de leurs fusils et revolvers !

Retour sur le Tour 2023

« Ongi eTourri » joli jeu de mots rappelant « Ongi etorri », bienvenue en euskara, pour accueillir le Tour dans la Communauté autonome d’Euskadi.

Pendant trois jours, le Tour 2023 a pris ces quartiers au Pays basque, avant de filer vers les Landes puis le Béarn. Et là, un nouveau passage par la Soule. Le Pays basque était à l’honneur pour cette 110ᵉ édition de la Grande boucle.

Une belle fête du sport et une énorme machine. Rien que les institutions du Pays basque d’Espagne ont mis 15 millions d’euros sur la table. "Un minimum", précisent les commentateurs basques du sud les plus avisés.

Lors de cette édition 2023 les Basques ont tenu leur rang, ainsi les frères Izagirre (Ion, vainqueur de la 13ᵉ étape du Tour 2023), Pello Bilbao (vainqueur de la 10ᵉ étape du Tour 2023).

Et quelle ambiance ! Des milliers de Basques massés le long des routes empruntées par les coureurs pour encourager tout le peloton, sportivement, sans exclusive, un grand nombre d’ikurrina (drapeaux basques), des slogans en faveur de l’indépendance, la présence et l’utilisation de la langue basque... Une édition historique !

Un tour qui aura des retombées positives, touristiques et plus certainement sur le nombre de licences qui devrait bondir en cette rentrée.

Il faut que le sport et le sportif demeurent prioritaires par apport à l'argent et le commercial

Francis Lafargue

La relève des juniors de la Team Iparralde U19

Les débuts de cette équipe de jeunes talents remontent à il y a deux ans. Au départ, cette entente réunissait l’équipe cycliste de l’Aviron bayonnais et la section vélo du Sport Athlétique de Mauléon (SA Mauléon). Ce dernier club s’en est retiré, mais Euskal bizikleta de St-Jean-de-Luz, et trois clubs du Sud des Landes, Baskoland de Peyrehorade, le Guidon Saint-Martinois et le Vélo Club de Tarnos ont rejoint le club bayonnais.

La nouvelle « mouture » a été lancée à la fin de l’hiver 2023 et compte 16 coureurs de la catégorie Juniors. Son directeur est Romain Sicard, assisté de Vincent Vierge, enfin son président est François Duhart.

Nos invités

  • Francis Lafargue, longtemps cheville ouvrière des équipes Reynolds et Banesto, il fut traducteur pour les médias, de nombreux cyclistes tel Delgado et fut à juste titre considéré comme le manager de Miguel Indurain, dont il devient un ami.
    Francis avait dans sa prime jeunesse fait du vélo à Biarritz et avait tâté aussi au rugby. Il fut le monsieur cyclisme du Pays basque et son ambassadeur de marque : la 20ᵉ étape du Tour de France 2018 du samedi 28 juillet de Saint-Pée-sur-Nivelle à Espelette, contre-la-montre individuel sur une distance de 31 kilomètres, c’est lui ! Et tant d’autres coups de main pour les cyclistes basques. Le cyclisme basque lui doit beaucoup.
  •  Ximun Larre est journaliste à Mediabask, groupe de presse multimédia du Pays basque nord (radio, web et hebdomadaire papier). Spécialisé dans le sport, Ximun écrit dans bien d’autres domaines où il excelle pareillement. Il est également très investi dans le cyclisme et accompagne Team Iparralde. Défenseur acharné d’un sport propre.
  • Arritxu Iribar est journaliste à Euskadiko Irratia, radio de service public de la Communauté autonome basque. Elle est aussi secrétaire de la Fédération de Cyclisme du Gipuzkoa. Elle nous parle avec ses deux « casquettes » de la petite reine en Euskal Herria et en Guipuzcoa, province où sont organisées chaque année plus de 90 courses de renom. Elle revient sur le Tour 2023 pour lequel toutes les bonnes volontés furent mobilisées, avec beaucoup de bénévoles. Une belle fête réussie. Mais Arritxu déplore les difficultés que sa Fédération rencontre pour organiser des courses. Elle souhaiterait plus de soutien.
  • Haimar Zubeldia, l’homme aux 16 tours de France où il s’est classé plusieurs fois parmi les 10 premiers, a couru pour l’équipe basque Euskaltel puis Trek-Segafredo (Il parcourt encore 20 000 kilomètres chaque année). Il est aujourd’hui l’un des responsables de la société Etxeondo, basée à Villabona en Guipuzcoa. Cette entreprise familiale créée par Paco Rodrigo s’est hissée au plus haut rang des fabricants d'équipements pour cyclistes professionnels et amateurs.

Pour en savoir plus :

« L'histoire du cyclisme en Pays basque nord ». Francis Lafargue et Ximun Larre, préface de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France. Chez Elkar - Découverte. 

L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité