Incendie maîtrisé au Pays basque à Larrau et Licq-Athérey : 100 hectares parcourus

La forêt a été menacée par deux foyers distincts, attisés par des rafales de vent de plus de 100 km/h. Près de 80 pompiers ont été à la manoeuvre sur les communes de Larrau et Licq-Atherey, en Soule, à la frontière franco-espagnole. A ce stade, la propagation de l’incendie n’est plus possible selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

C'est le cocktail redouté : des vents violents et de fortes chaleurs. L'incendie se serait déclenché en début d'après midi, ce samedi 6 avril, sur les deux communes. Au départ, la préfecture a indiqué que, "300 hectares de forêts sont menacés par deux foyers de, respectivement, 30 et 50 hectares". Ce dimanche, les conditions météo sont très favorables, avec une nette baisse des températures et une humidité en forte hausse. A ce stade, la propagation de l’incendie n’est plus possible.

Des vents à 100km/h

La tâche des pompiers a été particulièrement difficile puisque la situation météorologique était extrêmement défavorable avec de fortes rafales de vent à plus de 100 km/h et des températures élevées. C'est d'ailleurs pourquoi, dès vendredi, la préfecture avait informé du risque important et, après avoir consulté les élus de la montagne et la profession agricole, le préfet des Pyrénées-Atlantiques avait décidé d'interdire les écobuages pour la journée du samedi 6 avril. Une interdiction d'ailleurs reconduite ce dimanche 7 avril.

Malheureusement, c'est le scenario redouté qui s'est donc produit ce samedi matin. D'après le maire de Larrau, il y a eu "au moins deux départs de feu" : un vers 10h30 et l'autre qui aurait commencé un peu avant. Mais qu'il ne s'agit pas, selon lui, d'écobuages qui auraient mal tournés.

De gros moyens mobilisés

Pour ce premier feu important de la saison, des moyens importants ont été engagés dès le début de l'intervention : 81 sapeurs-pompiers, 25 véhicules du SDIS64, deux camions-citernes avec une grande capacité pour l'alimentation en eau et cinq gendarmes.

Un avion Dash a été mobilisé en appui aérien des sapeurs-pompiers engagés sur le terrain et une équipe spécialisée "drones".

Un peu plus tard dans l'après-midi, des moyens supplémentaires ont été associés à l'intervention. Deux techniciens de l’Office National des Forêts ont rejoint l'équipe de secours. Par ailleurs, des techniciens du SDIS40 spécialistes en "brûlage dirigé" ont également été mobilisés en vue d’une éventuelle mise en œuvre de cette technique.

Protéger les maisons

Outre la propagation et la protection de ces hectares forestiers, l'enjeu était également d'empêcher le feu d'atteindre les habitations du périmètre. D'ailleurs,  aucune évacuation n’a été mise en œuvre.

Les deux foyers ont été identifiés sur deux communes limitrophes de la frontière espagnole, sur les communes de Larrau et Licq-Athérey.

⇒ ICI la commune de Larrau sur la carte

La préfecture rappelle les consignes de sécurité :

  • Évitez le secteur pour permettre aux véhicules de secours de circuler et travailler sans
    difficulté
  • Évitez le GR10 (segment entre le Col Bagargiak / Chalet Iraty et l’auberge Logibar)
  • Suivez l’évolution de la situation les réseaux sociaux : @prefet64