Cet article date de plus de 5 ans

L'hélicoptère de la gendarmerie à la recherche de plants de cannabis

Importante opération de gendarmerie dans les Pyrénées-Atlantiques contre le cannabis.
L'hélicoptère est mobilisé depuis plusieurs jours pour trouver les plantations sauvages cachées dans les champs de maïs. 500 pieds ont ainsi été trouvés pour une valeur marchande d'environ 1 million d'euros. 


Plant de cannabis arraché ce matin dans le Béarn
Plant de cannabis arraché ce matin dans le Béarn © François Busson
Plusieurs opérations de surveillance par hélicoptère ont été effectuées ces dernières semaines par les gendarmes des Pyrénées-Atlantiques. En effet, outre le repérage aérien des cambriolages, les forces de l'ordre sont mobilisées pour trouver les cannabiculteurs sauvages, en cette période de récolte de cette plante.

Les Pyrénées-Atlantiques sont particulièrement concernées par ce nouveau phénomène qui a pris de l'ampleur ces dernières années. Le département possède des surfaces importantes de maïs qui permettent aux cannabilculteurs de planter au milieu des champs sans être repérés au sol par des patrouilles de gendarmerie.

L'hélicoptère de la gendarmerie à la recherche de plants de cannabis


Le maïs irrigué est idéal pour la culture du cannabis. Les jardiniers sauvages achètent leurs kits de plantation en Espagne où ils sont en vente libre et les plantent à la saison pour assurer une récolte à l'automne. Une fois géolocalisées par l'hélicoptère de la gendarmerie, les plantations font l'objet d'une procédure réalisée par les gendarmes au sol.

Depuis 15 Jours, ce sont 500 pieds qui ont été trouvés et détruits. La valeur marchande est d'environ 1 million d'euros. 7 personnes ont été interpellées dans le cadre d'une procédure judiciaire sur ce trafic. Les plants de cannabis trouvés sont systématiquement détruits.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn drogue