• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Emmanuel Macron mardi à Biarritz : l'inquiétude des commerçants

Les commerçants du centre-ville de Biarritz inquiets de la venue d'Emmanuel Macron ce mardi, le premier déplacement du président après les échauffourées en marge des manifestations des gilets jaunes / © C.Etchegaray/F3Aquitaine
Les commerçants du centre-ville de Biarritz inquiets de la venue d'Emmanuel Macron ce mardi, le premier déplacement du président après les échauffourées en marge des manifestations des gilets jaunes / © C.Etchegaray/F3Aquitaine

Certains ont prévu de rester fermés, d'autres ouvriront avec la crainte de débordements...la venue d'Emmanuel Macron demain à Biarritz risque d'attirer de nombreux manifestants dans la paisible cité balnéaire. Le président vient préparer la réunion du prochain G7 prévu fin août.

 

Par CA

La circulation sera interdite dans l'hyper centre-ville, les véhicules seront fouillés et filtrés en amont, les parkings seront fermés entre 7h et 18h...les mesures de sécurité prises dans la cadre de la visite présidentielle vont quelque peu perturber le quotidien des biarrots ce mardi.


Appréhension des commerçants


"Depuis trois, quatre jours on a entendu qu'il y aurait peut-être des casseurs. Des gens qui viendraient de la région bordelaise ou toulousaine. On commence à s'inquiéter un peu je vous avoue" nous confie un maroquinier dont le magasin se situe à quelques mètres de l'espace Bellevue où le président réunit une centaine d'ambassadeurs mardi.

Lui a décidé d'ouvrir malgré tout, car "on est à six jours de Noël, ce sont des jours très importants pour nous". "On espère que tout va bien se passer" ajoute t-il, précisant toutefois qu'il ouvrira avec un personnel réduit car "on veut faire prendre de risque à personne". 

Un peu plus loin, la boutique de vêtements de Caroline Rufas sera elle aussi ouverte, "en espérant qu'il n'y ait pas de casse". 

Mais la gérante n'espère pas grand chose de cette journée en terme de chiffre d'affaire. "Les gens ont peur. Ici on a beaucoup de personnes âgées qui ne sont pas rassurées par ce qu'elles voient aux infos et qui évitent de sortir". "Et puis, il y a le contexte qui fait que les gens dépensent beaucoup moins ce Noël". 

Tous regrettent que la visite présidentielle soit maintenue dans ce contexte tendu. "Avant Noël ça tombe très mal. C'est la dernière semaine où les gens achètent. Et ce sera pareil en Août, ça va tomber très mal" nous dit une bijoutière. Elle n'ouvrira pas mardi.

Martine Coumy-Casteret, qui tient une presse dans le même quartier, hésite. "Je vais peut-être ouvrir le matin pour la presse mais, après, si je vois que ça bouge un peu, je ferme et je m'en vais".

Elle aussi regrette la venue du président. "C'est pas le moment de venir" se désole t-elle. "Après, au mois d'août, c'est pareil, on va perdre 15 jours, le moment où on travaille le plus, on va tout perdre" redoute t-elle.


Un président et une centaine d'ambassadeurs 


Emmanuel Macron a prévu de rencontrer les élus locaux et les chefs d'entreprises qui vont oeuvrer à préparer le sommet du G7 fixé à fin août. Il devrait arriver à la mairie aux alentours de 11h30.

Il ira ensuite rejoindre une importante délégation d'ambassadeurs, près de 150, qui seront réunis à l'Espace Bellevue. Il doit y prononcer un discours sur les priorités diplomatiques de l'Etat français.

Le président sera accompagné de son ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian et de Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires Européennes. 

Retrouvez les réactions des commerçants biarrots dans le reportage qui suit réalisé par Alexandre Perrin et Christian Echegaray
 
Emmanuel Macron mardi à Biarritz : l'inquiétude des commerçants
Certains ont prévu de rester fermés, d'autres ouvriront avec la crainte de débordements...la venue d'Emmanuel Macron demain à Biarritz risque d'attirer de nombreux manifestants dans la paisible cité balnéaire. Le président vient préparer la réunion du prochain G7 prévu fin août. - A.Perrin/C.Etchegarray





 

A lire aussi

Edith Cresson et les écoles de la deuxième chance

Les + Lus