Enedis oblige chaque Bayonnais à s'équiper du compteur Linky malgré l'accord conclu en mai dernier

Le compteur connecté Linky déployé par Enedis / © C.Etchegarray/F3Aquitaine
Le compteur connecté Linky déployé par Enedis / © C.Etchegarray/F3Aquitaine

Début mai Enedis acceptait de respecter le droit à la propriété privée de chaque individu. Et de ne pas installer son compteur connecté Linky chez les personnes qui n'en voulaient pas. Coup de théâtre en cette rentrée. 100% des foyers seront équipés d'ici 5 ans.

Par CA

"Nous allons déployer les compteurs dans 100% des foyers français" assure, déterminé, François Tillous, le directeur territorial d'Enedis dans les Pyrénées-Atlantiques.

"D'abord parce que c'est une obligation légale mais surtout parce que c'est indispensable à la transition énergétique" argumente t-il.

Ce discours va à l'encontre de l'accord conclu au printemps dernier entre le fournisseur d'électricité et la ville de Bayonne. Les usagers opposés au compteur Linky avaient obtenu la possibilité de refuser son installation par courrier recommandé. 
 

L'exemple de Bayonne allait faire tâche d'huile


"Je crois qu'il y a eu un vent de panique chez Enedis" nous confie l'adjointe à la mairie chargée du développement durable, Martine Bisauta.

Elle explique que ses services ont reçu de très nombreux appels des quatre coins de France car "tout le monde veut s'inspirer de ce qui s'est passé à Bayonne".
 

La lutte continue


Les anti-linky restent mobilisés. Les "réunions de quartier continuent" assure Patrick Pierart qui dirige le collectif Stop Linky à Bayonne. Il espère qu'un "maximum de personnes refusent" le compteur.

C'est "un problème démocratique" ajoute Pascal Burgues du collectif anti linky d'Anglet qui organise un rassemblement ce samedi. Le compteur "est déployé en violation de la propriété privée. Il y a atteinte aux libertés individuelles".

Les opposants ne veulent pas être exposés, chez eux, aux ondes électromagnétiques qui se dégagent des compteurs.

Ces ondes permettent à Enedis de recevoir, en temps réel, les données concernant la consommation électrique de chaque logement. C'est un autre point que contestent les anti-linky évoquant le risque d'utilisation de ces informations à des fins "commerciales ou policières".

Dans le reportage qui suit, les différents acteurs du dossier, Enedis, mairie de Bayonne et opposants s'expriment sur ce retournement de situation.
 
Enedis oblige chaque bayonnais à s'équiper du compteur Linky malgré l'accord conclu en mai dernier
Début mai Enedis acceptait de respecter le droit à la propriété privée de chaque individu. Et de ne pas installer son compteur connecté Linky chez les personnes qui n'en voulaient pas. Coup de théâtre en cette rentrée. 100% des foyers seront équipés d'ici 5 ans. - A.Perrin/C.Etchegarray








 

A lire aussi

Enedis oblige chaque bayonnais à s'équiper du compteur Linky malgré l'accord conclu en mai dernier

Les + Lus