Eusko : la monnaie locale du Pays-Basque souffle ses 10 bougies et a gagné son pari

Crée en 2013, l'eusko s’est hissé à la première place parmi les monnaies locales présentes en Europe, enregistrant plus de 3 millions et demi de transactions. Après 3 ans d’absence, l’Eusko Eguna, la fête de l’Eusko, a fait son grand retour samedi 15 avril à Espelette.

Il fallait de la détermination pour gagner ce pari. La monnaie locale basque fête ses 10 ans cette année avec, pour but, de promouvoir le commerce local. L'initiative qui a pu compter sur des relais, des soutiens au fil des ans. 

Un usage normalisé 

Née en 2013, à l'initiative de l’association Euska Moneta, la monnaie du Pays basque s’est imposée aujourd’hui comme la première de ce genre en Europe. “C’était un pari un peu fou, que l’on a réussi”, se félicite Xebax Christy, Président de l’association Euskal Moneta. Aujourd’hui, l'eusko compte près de 4 000 utilisateurs particuliers et environ 1 400 entreprises et associations partenaires.   

La petite monnaie basque est également numérique. Un atout majeur pour son développement. Lancée à l’origine sous forme de billet uniquement, il est aujourd’hui possible de régler avec son euskokart ou avec l’application mobile ‘euskopay” lancée à l’été 2020. Cela permet de payer aussi simplement qu’avec une carte bancaire et n’oblige plus les utilisateurs particuliers à se rendre dans l’un des commerces, également bureau de change, pour échanger ses euros. 

Promouvoir l’économie locale 

Sa reconnaissance n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. En 2018, l'État s'est opposé, à son implantation à Bayonne, jugeant ce moyen de paiement incompatible avec les finances publiques.

Aujourd'hui, l'Eusko est reconnu par 34 villes basques. En 10 ans, l’Eusko a permis de créer un vrai réseau sur le territoire basque, dont le but est de permettre le développement de l’économie locale. Pour réutiliser leurs eusko, plus de la moitié des entreprises adhérentes, qui sont pour une grande majorité des restaurants ou des commerces de proximité, ont trouvé au moins un nouveau fournisseur local.

Par ailleurs, toutes les entreprises adhérentes doivent avoir leur siège social au Pays basque. Un atout pour l'économie locale comme pour l'environnement. Cela permet de relocaliser l’économie, tout en favorisant les circuits courts, permettant moins de transport longue distance et moins d'émissions.

“Ici, on vend des produits locaux et l’eusko permet de soutenir ce commerce”

Leire Ithunnalde, membre du magasin “Elika”

France 3 Euskal Herri

Ce samedi 15 avril à Espelette se tenait la fête populaire de la monnaie locale : Eusko Eguna. Un évènement qui a fait son grand retour après 3 ans d'absence, réunissant près de 1 500 personnes pour l'occasion. Reportage d'Andde Irosbehere et Rémi Poissonnier ⇒

durée de la vidéo : 00h01mn50s
l'EUSKO fête ses 10 ans au Pays basque. 1500 personnes se sont réunies à Espelette le 15 avril pour souffler les bougies et la réussite de cette monnaie locale. ©France télévisions

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité